L’antenne de Barcelone (Catalogne) du Musée de l’Hermitage, tel qu’elle était imaginée par l’architecte japonais Toyō Itō (image : El Mundo)

Contrairement à Amsterdam (Pays-Bas) ou Málaga (Andalousie), la ville de Barcelone (Catalogne) n’aura pas son antenne du Musée de l’Hermitage, dont la maison-mère se trouve à Saint-Pétersbourg (Russie). La municipalité barcelonaise, aujourd’hui dirigée par Ada Colau (Barcelone en Commun, liste soutenue par Podemos), lui a en effet a dit définitivement « non » après des années de spéculation et de va-et-vient. Le bâtiment, imaginé par l’architecte japonais Toyō Itō, devait se situer à l’entrée (bocana) du port de Barcelone, zone aujourd’hui très exposée aux intempéries, comme on a pu le constater au mois de janvier 2020 avec la tempête Gloria, qui a touché le littoral méditerranéen de notre voisin ibérique.

Par ailleurs, ce musée aurait été mal connecté aux transports en commun de la capitale catalane, la bouche de métro la plus proche se trouvant à deux kilomètres de distance. Notons également que la proposition de Toyō Itō, qui voulait construire un bâtiment totalement nouveau (et donc refusait de réutiliser un édifice historique), ce qui a déplu à la municipalité. Les projections du nombre de visiteurs sont apparues tantôt décevantes, tantôt irréalistes et la mort en 2018 de Jorge Wagensberg, ancien directeur du musée CosmoCaixa, pressenti pour diriger l’antenne de l’Hermitage, a définitivement découragé la ville de Barcelone.

Source : https://www.elmundo.es/cultura/2020/01/27/5e2ee4f9fdddff9aa78b4648.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s