Une étude andalouse démontre les propriétés préventives de l’huile d’olive sur certains cancers du sein

L’équipe de chercheurs de l’Hôpital de Jaén (Andalousie) à l’origine de cette étude (photographie : Hôpital de Jaén et Europa Press)

Une étude scientifique menée à bien par des chercheurs de l’Hôpital de Jaén (Andalousie) et la Fondation Genyo démontre les propriétés préventives de l’huile d’olive sur certains types de cancers du sein, notamment le cancer du sein triple négatif. Ces recherches ont été réalisées par une équipe de l’Unité de Gestion clinique d’Oncologie médicale de cet établissement hospitalier, dirigée par Sergio Granados.

L’huile d’olive pourrait donc être prochainement testée en tant que thérapie alternative pour ce type de cancer du sein, qui constitue l’un des plus agressifs. L’étude en question a été publiée dans la revue spécialisée allemande European Journal of Nutrition et montre que des essais ont été menés sur des cellules-souche in vitro.

Source : https://www.europapress.es/andalucia/noticia-estudio-demuestra-aceite-oliva-podria-tener-propiedades-preventivas-cancer-mama-triple-negativo-20190117125626.html

Publicités

Cristina Ramos, l’Espagnole qui triomphe à la télévision américaine

La chanteuse espagnole Cristina Ramos (photographie : Trae Patton, NBC et Billboard)

Originaire des îles Canaries, la chanteuse amateur Cristina Ramos triomphe en 2016 sur la chaîne privée espagnole Telecinco dans la première édition de Got Talent España s’étant déroulée outre-Pyrénées. Elle se présente par la suite à la version mexicaine de The Voice et gagne une fois encore le concours avec son entraîneur vocal, Carlos Rivera. Elle acquiert dans le pays aztèque une notoriété pour sa voix incroyable, ses tenues de scène et son style, le rock lyrique.

Elle connaît à l’heure actuelle un engouement aux États-Unis d’Amérique où elle participe à l’édition Champions de l’émission Got Talent. Elle y a interprété une extraordinaire version du titre Bohemian Rhapsody du groupe britannique Queen. Tous les membres du jury sont restés sans voix à la suite de sa prestation.

Source : https://www.elespanol.com/social/20190117/espanola-brilla-version-queen-americas-got-talent/369214091_0.html

Le Parlement régional d’Estrémadure vote symboliquement en faveur de l’application de l’article 155 de la Constitution espagnole en Catalogne

Le président régional d’Estrémadure, Guillermo Fernández Vara (Parti socialiste ouvrier espagnol), devant la tribune du Parlement régional (photographie : J. A. Ruiz, EFE et El Mundo)

Jamais le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) et le Parti populaire (PP) ne s’étaient mis d’accord sur un sujet aussi fondamental au Parlement régional d’Estrémadure : ce jeudi 17 janvier, ils ont voté ensemble, avec le soutien de la formation centriste Citoyens (C’s), de façon symbolique en faveur de l’application de l’article 155 de la Constitution espagnole en Catalogne. Ce texte précis prévoit la suspension de l’autonomie d’une région de notre voisin ibérique en cas de graves manquements à la loi ou de viol des intérêts nationaux.

Il a de fait déjà été mis en œuvre dans la communauté autonome du 27 octobre 2017 au 2 juin 2018. Le Parlement d’Estrémadure demande au président du gouvernement national, Pedro Sánchez (PSOE), de mettre fin à sa politique jugée excessivement conciliante à l’égard de la Généralité de Catalogne. L’application de l’article 155 ainsi demandée par Guillermo Fernández Vara, président régional, et les autres députés régionaux est « intégrale », c’est-à-dire qu’elle devrait concerner également la reprise en main de l’enseignement public en Catalogne et de l’audiovisuel catalan.

Source : https://www.elmundo.es/espana/2019/01/17/5c40c79cfdddff33a38b463d.html

« Le Puy du Fou ouvre un nouveau parc en Espagne »

La pose de la première pierre du Puy du Fou de Tolède (photographie : compte Twitter de Philippe de Villiers)

Cet article intitulé « Le Puy du Fou ouvre un nouveau parc en Espagne » et publié le 17 janvier 2019 sur le site Internet du journal français Valeurs actuelles évoque la pose de la première pierre de l’antenne espagnole de ce célèbre parc à thème vendéen qui célèbrera l’histoire de notre voisin ibérique à Tolède (Castille-La Manche) : https://www.valeursactuelles.com/culture/le-puy-du-fou-ouvre-un-nouveau-parc-en-espagne-103002

Vers un retour de la figure historique du « sereno » en Espagne ?

Un « sereno » photographié à Madrid, dans la rue d’Alcalá, en 1976 (photographie : ABC)

On croyait cette figure typique de l’Espagne contemporaine disparue au tournant des années 70 et 80 et elle pourrait pourtant revenir en force, mais sans son gros trousseau de clefs, son sifflet, son bâton de marche et sa casquette : le sereno, sorte de concierge qui arpentait les rues de grandes villes espagnoles pour assurer l’ordre et ouvrir les bâtiments aux habitants égarés et distraits, dispose désormais d’un téléphone portable professionnel et réapparaît dans plusieurs métropoles.

C’est le cas de Gijón (Principauté des Asturies), Oviedo (Principauté des Asturies), Murcie (Région de Murcie), Vigo (province de Pontevedra, Galice), Cáceres (Estrémadure) et Calatayud (province de Saragosse, Aragon). Désormais, la commune de Santa Coloma de Gramanet, dans la province de Barcelone (Catalogne), commune peuplée près de 120 000 habitants. Le rôle du sereno va également consister à donner un sentiment de sécurité aux habitants et aux passants ainsi que de prévenir les cambriolages.

Source : https://www.abc.es/espana/catalunya/abci-vuelve-sereno-sin-pito-y-movil-201901170057_noticia.html

Décès de Vicente Álvarez Areces, ancien président régional de la Principauté des Asturies

Vicente Álvarez Areces, photographié en 2015 (photographie : El País)

C’est dans la matinée de ce jeudi 17 février 2019 que l’on a appris la mort de l’homme politique espagnol Vicente Álvarez Areces, qui était né à Gijón (Principauté des Asturies) le 4 août 1943. Député régional de 1999 à 2011, ce membre historique du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) a été maire de sa ville natale de 1987 à 1999 et surtout président régional de la Principauté des Asturies de 1999 à 2011.

Il a ensuite été sénateur national de 2011 à son décès, chambre où il a également joué le rôle de porte-parole du groupe socialiste pendant neuf mois. Surnommé « Tini », il était l’un des piliers de la social-démocratie asturienne et était proche de l’actuel président régional, Javier Fernández (PSOE).

Source : https://elpais.com/politica/2019/01/17/actualidad/1547708168_694599.html

Activité en hausse et pollution en baisse à Madrid en ce mois de janvier 2019

Un panorama de la ville de Madrid (photographie : Madrid Secreto)

L’on apprenait vers le milieu de ce mois de janvier 2019 que la ville de Madrid se distinguait de deux manières plutôt avantageuse. En premier lieu, la capitale espagnole devient l’un des hauts lieux mondiaux dans le domaine des spectacles et autres manifestations de divertissement en intérieur puisque le WiZink Center, principale salle de spectacles du centre de la ville, est devenue la troisième infrastructure de ce type par son activité, derrière le Madison Square Garden de New York et le Forum de Los Angeles (États-Unis d’Amérique).

Concrètement, elle a accueilli l’année dernière 179 événements de toutes natures pour un total de plus de 1,1 million de personnes. Par ailleurs, un premier bilan a été dressé concernant l’initiative Madrid Central, mise en place par l’actuel maire de la capitale, Manuela Carmena (Maintenant Madrid, liste soutenue par Podemos), en fin d’année 2018 afin de limiter le trafic des véhicules polluants dans le centre de la métropole. C’est ainsi que, depuis l’entrée en vigueur de cette interdiction de circulation, la pollution atmosphérique a baissé de 20 % dans la ville, selon l’organisation non gouvernementale Ecologistas en Acción.

Sources : https://www.europapress.es/cultura/musica-00129/noticia-wizink-center-madrid-cierra-2018-tercer-recinto-mas-actividad-mundo-20190116110437.html et https://madridsecreto.co/la-contaminacion-se-reduce-20-primer-mes-madrid-central/?fbclid=IwAR32eRBSafqhK_W5uacWU6W8Ftr6CQFpzRgTV_hVEV_3efKdqlMwY6AOFqc

La justice valide l’exhumation du général putschiste José Sanjurjo

Le Monument aux Morts de Pampelune, capitale de la Navarre (photographie : Luis Azanza et El País)

Ce mercredi 16 janvier, le Tribunal supérieur de Justice de Navarre a validé l’exhumation du corps du général putschiste José Sanjurjo (1872-1936), qui avait été menée à bien en 2016 par la mairie de Pampelune (ses restes reposaient alors dans le Monument aux Morts de la capitale navarraise), en révoquant une sentence d’un juge de Pampelune qui l’avait annulée. Son exhumation s’était déroulée en même temps que celle du général Emilio Mola (1887-1937) et de plusieurs autres combattants du camp franquiste durant la Guerre civile (1936-1939) en vertu de la Loi sur la Mémoire historique de 2007.

En 2017, le corps de José Sanjurjo (décédé dans un accident d’avion à Estoril, au Portugal, alors qu’il voulait rejoindre les militaires insurgés) a été transféré au Panthéon du Régiment des Troupes régulières de Melilla, au cours d’une cérémonie très polémique à laquelle avait notamment assisté le maire-président de la ville autonome, Juan José Imbroda (Parti populaire). Le 10 août 1932, José Sanjurjo avait déjà tenté de renverser la Seconde République (1931-1939) par un coup d’État manqué que l’historiographie espagnole nomme Sanjurjada.

Source : https://elpais.com/politica/2019/01/16/actualidad/1547666435_581627.html

La Tour BBVA de Madrid est désormais classée

La Tour BBVA, l’un des gratte-ciel emblématiques du quartier des affaires de Madrid (photographie : Chema Barroso et ABC)

Construite dans les années 70 par l’architecte Javier Sáenz de Oiza (né à Cáseda, en Navarre, en 1918, et mort à Madrid en 2000), la Tour BBVA, l’un des gratte-ciel emblématiques du quartier des affaires de Nuevos Ministerios, dans la capitale espagnole, a été déclaré Bien d’Intérêt culturel (en espagnol, Bien de Interés cultural), selon la typologie de notre voisin ibérique, dans la catégorie « Monuments ».

Il s’agit du premier bâtiment de la fin du XXe siècle à bénéficier de ce classement aux monuments historiques à Madrid. Conçue en 1971 et inaugurée en 1981, la Tour BBVA mesure 107 mètres de hauteur et comporte 30 étages. Réalisé en acier avec des vitres teintées de couleur bronze, ce gratte-ciel se situe au 81 de l’avenue de la Castillane et a été le siège de la banque BBVA jusqu’à son déménagement dans une nouvelle tour plus en périphérie de Madrid.

Source : https://www.abc.es/espana/madrid/abci-torre-bbva-construccion-mas-reciente-201901160043_noticia.html

L’Espagne bat son record de touristes étrangers en 2018

La ministre espagnole de l’Industrie, du Tourisme et du Commerce, Reyes Maroto (Parti socialiste ouvrier espagnol) – Photographie : Pablo Monge et Cinco Días

Ce mercredi 16 janvier, la ministre espagnole de l’Industrie, du Tourisme et du Commerce, Reyes Maroto (Parti socialiste ouvrier espagnol), a révélé les chiffres du tourisme international outre-Pyrénées pour l’ensemble de l’année 2018. Et les résultats sont excellents avec un nouveau record : 82,6 millions de voyageurs étrangers ont foulé le sol espagnol l’année dernière, 1,8 million de plus qu’en 2017 (qui était déjà une année record), soit une augmentation de 0,7 %. Cet accroissement s’est produit alors que des marchés concurrents de l’Espagne (comme la Turquie, la Tunisie ou l’Égypte) ont eux aussi attiré plus de visiteurs.

L’Asie et l’Amérique ont permis à l’Espagne de se maintenir à ce très bon niveau et d’enregistrer des dépenses touristiques de près de 90 milliards d’euros, un autre record historique. Les deux grands marchés émetteurs de l’Espagne, le Royaume-Uni et l’Allemagne, ont diminué leur contribution au tourisme outre-Pyrénées, tant et si bien que dans l’attente de données consolidées, la France pourrait avoir remplacé l’Allemagne comme deuxième marché émetteur.

Source : https://cincodias.elpais.com/cincodias/2019/01/16/companias/1547640879_991921.html