Un moment de la présentation de la version en indonésien du roman en espagnol « Don Quichotte » (photographie : Antena 3)

Pendant près d’un an et demi, la traductrice et linguiste indonésienne Apsanti Djokosujatno a travaillé sur la traduction dans sa langue maternelle (pratiquée par environ 265 millions de personnes) du célèbre roman espagnol Don Quichotte. Elle s’est pour ce faire notamment appuyée sur la traduction en français et en anglais du fameux ouvrage de Miguel de Cervantes (1547-1616), considéré comme le premier roman moderne de l’histoire universelle.

Âgée de 78 ans, cette chercheuse a notamment travaillé à l’Université de La Sorbonne, à Paris (France). À l’exception de certains auteurs comme Federico García Lorca (1898-1936) ou Luis Sepúlveda (romancier chilien né en 1949), les traductions d’hommes de lettres hispanophones en indonésien restent plutôt rares, alors que Don Quichotte a déjà été publié dans 140 langues environ, depuis l’anglais jusqu’au français en passant par le portugais, le russe, l’arabe, l’hindi, le chinois, le bengali ou encore l’allemand.

Source : https://www.antena3.com/noticias/cultura/aventuras-don-quijote-lengua-indonesia-video_201907115d26d7370cf2ed10d61b26f0.html?fbclid=IwAR15O0AdMmozyk5SKo-n56ABCKR92qP1NUn7HpXpsErpbbrnmUUs0gHzqN8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s