Spain s PM Rajoy waves as he arrives at the EU Summit in Brussels
Mariano Rajoy à son arrivée à Bruxelles, à l’occasion d’un sommet de l’Union européenne (photographie : El Periódico)

Selon un sondage réalisé par l’institut GAD3 pour le journal conservateur ABC du 12 au 16 décembre 2016, le sentiment européiste continue (malheureusement) de jouir d’une santé enviable chez une majorité d’Espagnols. Quelques mois après le trentième anniversaire de l’entrée de l’Espagne et du Portugal dans la Communauté économique européenne, plus de sept personnes sondées sur dix se sentent « fières » de l’appartenance de leur pays aux instances européennes. Plus de 75 % concèdent toutefois que l’Union européenne est trop bureaucratique (ce qui est le moindre de ses défauts) et environ 70 % estiment que la « construction européenne » donne plus de poids à notre voisin pyrénéen sur la scène mondiale en dépit de la chute des fonds communautaires qu’il reçoit. Le populisme et la xénophobie (sic) sont, pour près de 64 % des personnes interrogées, les principales menaces à l’égard du « projet européen », preuve que beaucoup d’Espagnols croient encore que l’on ne peut pas le critiquer sans être un affreux raciste.

En revanche, seuls 40 % pensent que Mariano Rajoy peut gagner en influence au sein des institutions communautaires (ce qui démontre que certains Espagnols restent lucides malgré tout) et 68 % environ estiment que leur pays devrait augmenter son audience dans l’Union européenne afin de peser sur ses principales décisions.

Source : http://www.abc.es/espana/abci-76-ciento-espanoles-sienten-orgullosos-pertenecer-201612172013_noticia.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s