Alors que le gouvernement régional catalan représente moins de la moitié des votants (environ 48 %) et moins de 35 % des inscrits dans la communauté autonome, Carles Puigdemont et les autorités de la Généralité de Catalogne continuent de défier la légalité. C’est ainsi que, pour complaire à ses « partenaires » parlementaires de la Candidature d’Unité populaire (CUP – gauche « radicale ») et obtenir leur soutien lors d’un important vote de confiance, le meneur d’Ensemble pour le Oui a proposé l’organisation d’un nouveau référendum illégal sur l’indépendance de la Catalogne pour l’automne 2017.

Bien qu’il n’ait aucunement les attributions ou la légitimité pour ce faire, il a néanmoins été soutenu en ce sens par 72 voix (celles d’Ensemble pour le Oui et de la CUP), contre le suffrage de tous les autres partis (63 voix correspondant au Parti populaire, à l’antenne locale de Podemos, au Parti des Socialistes catalans et au parti Citoyens). Il a confirmé qu’il tenait absolument à organiser cette votation, que l’État espagnol en accepte et en négocie la tenue ou pas. Il serait donc plus que temps pour Madrid de trouver une solution à la crise qui secoue le gouvernement central et d’agir pour mettre fin à ces agissements odieux.

Notons au passage que, fidèle à sa tradition de gauche « radicale » en peau de lapin, la CUP continue de soutenir la grande bourgeoisie catalane…

Source : http://www.abc.es/espana/catalunya/abci-carles-puigdemont-propone-referendum-independencia-para-otono-2017-201609281627_noticia.html

Une réflexion sur “Les autorités catalanes veulent organiser un nouveau référendum illégal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s