La série espagnole « Presunto culpable » est récompensée en Chine

L’acteur espagnol Miguel Ángel Muñoz lors de la remise de son prix, à la télévision chinoise (photographie : La Razón)

Produite par l’entreprise espagnole Atresmedia et diffusée sur la chaîne de télévision privée Antena 3 en 2018, la série Presunto culpable (littéralement, Présumé coupable) a été récompensée en Chine, à l’occasion de la vingt-cinquième édition du Festival international de Shanghai. Elle a en effet été distinguée par le prix à la meilleure série étrangère, prix qui a déjà récompensé des succès internationaux comme le feuilleton américain Game of Thrones ou l’émission britannique Downton Abbey.

Pour l’occasion, l’un de ses acteurs principaux, Miguel Ángel Muñoz, et l’un de ses créateurs, Javier Holgado, étaient présents afin de recevoir la récompense. Il s’agit d’un nouveau succès pour les séries espagnoles à l’étranger, après celui de productions comme La casa de papel, et plus précisément pour la maison de production Atresmedia. Presunto culpable relate l’histoire de Jon Arístegui, qui revient dans son village natal du Pays basque pour y enquêter sur la disparition de sa fiancée, Anne.

Source : https://www.larazon.es/tv-y-comunicacion/tv-news/presunto-culpable-se-alza-con-el-galardon-a-mejor-serie-extranjera-en-el-festival-internacional-de-shanghai-PO23789521

Publicités

Décès du dramaturge espagnol Juan José Alonso Millas à l’âge de 82 ans

Le dramaturge espagnol Juan José Alonso Millas (photographie : La Razón)

L’on apprenait ce mercredi 12 juin 2019 le décès à Madrid du dramaturge espagnol Juan José Alonso Millas à l’âge de 82 ans. Né dans la capitale espagnole le 22 juin 1936, il souffrait depuis plusieurs années de graves problèmes de santé et a succombé des suites d’un problème cardiaque. Également scénariste pour le cinéma et la télévision, il a régulièrement collaboré dans des journaux marqués à droite comme ABC, La Razón et El Imparcial.

Représentant du théâtre de l’absurde, élève des écrivains espagnols Enrique Jardiel Poncela (1901-1952) et Miguel Mihura (1905-1977), il est l’auteur d’environ 80 œuvres, comme El cianuro, ¿solo o con leche? (littéralement, Le cyanure, nature ou avec du lait ?), La vil seducción (littéralement, La vile séduction) ou encore Los viernes a las seis (littéralement, Le vendredi à six heures). Il a également collaboré à l’élaboration de 57 films.

Source : https://www.larazon.es/cultura/fallece-el-dramaturgo-juan-jose-alonso-millan-AA23766574

Décès du cinéaste et homme de télévision uruguayen Narciso Ibáñez Serrador, qui a fait le plus gros de sa carrière en Espagne

L’homme de cinéma et de télévision uruguayen Narciso Ibáñez Serrador (photographie : República)

L’on apprenait ce vendredi 7 juin 2019 le décès du metteur en scène, réalisateur de cinéma et de télévision, acteur et scénariste uruguayen Narciso Ibáñez Serrador (dit « Chicho » Ibáñez Serrador) à l’âge de 83 ans, à Madrid. Né à Montevideo le 4 juillet 1935, il a réalisé l’essentiel de sa carrière en Espagne, où il a réalisé la plupart de ses célèbres films d’épouvante, comme La Résidence ou Les Révoltés de l’an 2000.

C’est essentiellement sur le petit écran qu’il a marqué des générations de téléspectateurs espagnols avec des formats novateurs qui ont fait date, à l’image de Uno, dos, tres… Responda otra vez (jeu télévisé diffusé sur la TVE à partir de 1972) ou encore Historias para no dormir (série diffusée sur la télévision publique à compter de 1966).

Source : https://www.efe.com/efe/america/cultura/muere-chicho-ibanez-serrador-maestro-del-terror-y-pionero-de-la-television/20000009-3995575

Une série chinoise est actuellement tournée en Espagne

Les deux actrices chinoise qui interprètent les personnages de Yhu et Shu dans la future série « Spain Passion » (photographie : Think et ABC)

Des millions de touristes venus de pays asiatiques (comme l’Inde, la Chine ou le Japon) parcourent chaque année l’Espagne à la recherche d’un climat favorable, d’une gastronomie savoureuse et d’un patrimoine historique et artistique à nul autre pareil. Les Chinois sont particulièrement friands de notre voisin ibérique et c’est ce qui explique que la grosse maison de production Think (qui fournit des contenus de fiction de Pékin à New Delhi) a décidé de tourner une série télévisée outre-Pyrénées.

Intitulé Spain Passion, ce feuilleton devrait compter huit épisodes d’une durée de quarante-cinq minutes chacun environ et se concentrera sur les habitudes, la gastronomie et la culture de l’Espagne. C’est à la fin du mois de mai que le tournage a débuté à Valladolid (Castille-et-León) et il se poursuivra à Madrid, Barcelone (Catalogne), Bilbao (capitale de la province de Biscaye, Pays basque), Málaga (Andalousie), Grenade (Andalousie), Séville (Andalousie), Santander (Cantabrie), dans La Rioja ainsi que sur les îles de Majorque et Minorque (îles Baléares).

Les héroïnes de la série sont deux jeunes Chinoises, Yhu et Shu, qui voyagent en Espagne pour y passer une saison et s’y installent avec l’aide d’un ami espagnol prénommé Rafa. La mairie de Valladolid, dirigée par Óscar Puente (Parti socialiste ouvrier espagnol), et celle de Madrid, dirigée par Manuela Carmena (Maintenant Madrid, liste soutenue par Podemos), ont financé le projet, de même que plusieurs entreprises ibériques, comme El Corte Inglés ou NH Hoteles.

Source : https://www.abc.es/play/series/noticias/abci-spain-passion-serie-china-graba-espana-201906050124_noticia.html

« Plus encore que dans d’autres pays, les espagnols ont voté sur des questions purement nationales »

Une capture d’écran de mon dernier passage en date sur RT France (photographie : YouTube et RT France)

Ce lundi 27 mai 2019, votre serviteur était l’invité de la chaîne russe en ligne RT France afin de s’exprimer sur les élections européennes, régionales et municipales en Espagne de la veille : https://youtu.be/n-rQnIoVAtA

Dopée par les séries télévisées espagnoles, la langue de Cervantes connaît un fort essor dans le monde arabe

Un extrait de la série télévisée espagnole « La casa de papel » en version originale sous-titrée en arabe (photographie : El Mundo)

En une décennie à peine (2009-2019), la langue espagnole, qui était très marginale dans le système scolaire et le monde de l’apprentissage du monde arabe, y est devenue l’objet d’une passion toujours plus forte. L’Université de Bagdad (Irak), par exemple, a récemment mis en place un master en linguistique espagnole tandis que l’Institut Cervantes (organisme public espagnol visant à promouvoir la culture et la langue de notre voisin ibérique dans le monde entier) confirme cet engouement sans précédent.

À Alexandrie (Égypte), par exemple, le nombre d’élèves de l’Institut Cervantes ne cesse de croître année après année (+ 63 % en un an). À celui d’Amman (Jordanie), il a augmenté de 50 % environ sur la dernière année. Il faut dire que le succès de séries télévisées espagnoles comme La casa de papel, diffusée sur la plateforme américaine en ligne Netflix, attire également de plus en plus de jeunes gens du monde arabophone désireux d’apprendre la langue de Cervantes.

Source : https://www.elmundo.es/papel/historias/2019/05/29/5ced62f9fdddff32388b4861.html

Décès du scientifique et divulgateur espagnol Eduard Punset à l’âge de 82 ans

Le scientifique espagnol Eduard Punset, pris en photographie en 2012 (photographie : Joan Sànchez et El País)

L’on apprenait ce mercredi 22 mai 2019 le décès à l’âge de 82 ans du scientifique et divulgateur espagnol Eduard Punset Casals, dans la ville de Barcelone (Catalogne), où il était né le 9 novembre 1936. Il s’est fait connaître des Espagnols en tant que présentateur de l’émission Redes (littéralement, Réseaux), diffusé de 1996 à 2013, diffusée sur la télévision publique (TVE), plus précisément sur La 2. Dans le cadre de ce programme, il a fait découvrir à ses concitoyens de nombreux thèmes scientifiques, au sens large du terme, aussi bien en matière d’économie que de biologie ou encore d’astronomie.

Après avoir suivi une formation en sciences économiques en Espagne, au Royaume-Uni et en France, il a milité dans divers partis. Membre de l’Union du Centre démocratique (UCD) à partir des années 70, il a été ministre des Relations avec les Communautés européennes de 1980 à 1981, sous le mandat de Leopoldo Calvo-Sotelo (UCD). Auparavant, il avait été conseiller régional catalan à l’Économie et aux Finances de 1978 à 1980. Par la suite, il a été élu député au Parlement européen de Strasbourg (France) de 1987 à 1994.

Source : https://elpais.com/cultura/2019/05/22/actualidad/1558509544_301471.html

La série américaine « Westworld » choisit une fois de plus l’Espagne pour y tourner des épisodes

Le Musée des Sciences, situé au sein de la Cité des Arts et des Sciences de Valence, dans la Communauté de Valence (photographie : Civitatis)

Lancée en 2016 sur la chaîne de télévision HBO, la série américaine de science-fiction Westworld avait déjà porté son dévolu sur l’Espagne pour tourner une partie de sa deuxième saison. Elle avait en effet choisi la commune de Besalú, célèbre pour son pont médiéval et son architecture typique, en pleine province de Gérone (Catalogne).

Désormais, c’est la ville de Valence (Communauté de Valence) qui a attiré les producteurs du feuilleton – et notamment l’architecture futuriste de sa cité des Arts et des Sciences, qui jouxte les jardins du Turia. C’est au cours de la semaine du 20 mai que le tournage a eu lieu sur place afin de simuler l’habitat des êtres humains dans le futur.

Source : https://www.larazon.es/tv-y-comunicacion/westworld-elige-la-ciudad-de-las-artes-y-las-ciencias-de-valencia-para-rodar-su-tercera-temporada-EF23405188

Le parquet demande la mise en examen de plusieurs responsables catalans pour organisation criminelle

Des drapeaux indépendantistes catalans lors d’une manifestation devant un bâtiment officiel à Barcelone (Catalogne) – Photographie : La Razón

Le parquet de Barcelone (Catalogne) a demandé ce mercredi 15 mai 2019 à la chambre numéro 13 du Tribunal d’Instruction de la capitale catalane la mise en examen de 28 responsables politiques et médiatiques de la région pour organisation criminelle dans le cadre de l’organisation du référendum séparatiste illégal et illégitime du 1er octobre 2017. Parmi les personnalités concernées, l’on retrouve le secrétaire à la Communication du gouvernement régional catalan (Govern), Antoni Molons ; la vice-présidente de la Corporation catalane des Médias audiovisuels (CCMA), Núria Llorach ; le directeur de la Télévision de Catalogne (TVC), Vicente Sanchis ; ou encore le directeur de Catalunya Ràdio, Saül Gordillo.

D’autres personnalités politiques catalanes (Joaquim Nin, Jaume Clotet, Josep Ginesta, Albert Royo, Amadeu Altafaj ou encore Natàlia Garriga) sont elles aussi visées par cette demande du procureur. Ce dernier les soupçonne en effet de s’être associées en vue d’obtenir par des moyens illégaux la sécession de la communauté autonome de Catalogne. La plupart d’entre elles faisait partie, à des degrés divers, du gouvernement de Carles Puigdemont.

Source : https://www.larazon.es/local/cataluna/la-fiscalia-pide-procesar-por-organizacion-criminal-a-altos-cargos-del-govern-PG23349521

« Espagne : l’orange menacée par la surproduction mondiale »

Une huerta dans la Région de Murcie (photographie : Turismo de Murcia)

Cette vidéo de la chaîne de télévision française France 2 est un reportage diffusé le 1er mai 2019 qui revient sur les difficultés du secteur des agrumes (et en particulier de l’orange) en Espagne en raison d’une féroce concurrence mondiale : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/espagne-l-orange-menacee-par-la-surproduction-mondiale_3423973.html?fbclid=IwAR0AAflkaCujtgwFHrJ8IxYFY6PlBnf2Nvuv8Hv9Cng3OamhBjnLM1qT4bg#xtref=https://www.google.com/