Jon Rahm devient le deuxième golfeur espagnol numéro un mondial de l’histoire

Le golfeur espagnol Jon Rahm (photographie : AFP et El Mundo)

C’était un exploit auquel seul Severiano Ballesteros (1957-2011) était parvenu dans l’histoire de ce sport en Espagne, et c’était en 1986 : le golfeur espagnol Jon Rahm, né en 1994 à Barrica, dans la province de Biscaye (Pays basque), est devenu numéro un mondial de son sport ce lundi 20 juillet 2020. Professionnel depuis 2016, il a réalisé cet exploit après avoir remporté le Memorial Tournament de Dublin, dans l’Ohio (États-Unis d’Amérique), qui se tient depuis 1976.

Jon Rahm est un prodige du golf qui est arrivé troisième lors de son premier tournoi et a obtenu sa carte pour participer au PGA Tour (principal circuit masculin de golf au monde) au bout de trois compétitions seulement. C’est donc seulement à 25 ans que Jon Rahm remporte le Memorial Tournament, l’un des tournois les plus prestigieux au monde dans sa discipline, et se place sur la plus haute marche du golf international.

Source : https://www.elmundo.es/deportes/golf/2020/07/20/5f14e4a8fc6c83ae358b467a.html

Décès de l’écrivain et chercheur espagnol Rafael Aguirre Franco à l’âge de 83 ans

L’écrivain et chercheur espagnol Rafael Aguirre Franco (photographie : Lobo et Diario Vasco)

L’on apprenait ce jeudi 16 juillet 2020 le décès à Saint-Sébastien, dans la province de Guipuscoa (Pays basque), à l’âge de 83 ans, de l’écrivain et chercheur basque Rafael Aguirre Franco, qui était né dans la même ville le 11 avril 1937. Après des études de droit à l’Université de Valladolid (Castille-et-León), il s’intègre au Centre d’Attraction et de Tourisme (Centro de Atracción y Turismo, CAT) de sa ville natale.

Il y travaille de fait pendant 30 ans, s’intéressant notamment aux traditions régionales basques. Passionné de régates, il en organise une chaque année dans la baie de La Conque, à Saint-Sébastien même. Fin connaisseur de pelote basque, il écrit également des ouvrages sur l’histoire locale, la pyrotechnie, les fermes basques et les embarcations traditionnelles de sa communauté autonome d’origine.

Source : https://www.diariovasco.com/culturas/muere-escritor-rafael-20200716153929-nt.html?ref=https:%2F%2Fwww.diariovasco.com%2Fculturas%2Fmuere-escritor-rafael-20200716153929-nt.html

La ville de Madrid enclenche la construction de dix nouveaux gymnases municipaux

Un gymnase de la ville de Madrid (photographie : Madrid Secreto)

Ce mercredi 15 juillet 2020, la déléguée de la Commission municipale à la Culture, au Tourisme et au Sport de la ville de Madrid, Sofía Miranda (Parti populaire), a confirmé aux médias que, d’ici à 2024, dix nouveaux gymnases publics vont être construits dans la capitale espagnole. La municipalité, aujourd’hui dirigée par José Luis Martínez-Almeida (PP), a en effet prévu d’améliorer l’offre urbaine en la matière.

Ces gymnases, qui disposeront également d’une piscine climatisée, de pistes polyvalentes, de salles de musculation et de salles de cours collectifs, seront installés :

  • arrondissement d’Hortaleza (quartiers de Valdebebas et Sanchinarro) ;
  • arrondissement de Fuencarral-El Pardo (quartiers de Las Tablas et Montecarmelo) ;
  • arrondissement de Tétouan (avenue de la Direction) ;
  • arrondissement de Vicálvaro (quartier d’El Cañaveral) ;
  • arrondissement de Villaverde (quartier de Butarque) ;
  • arrondissement du Retiro (rue du docteur-Esquerdo) ;
  • arrondissement de La Latina (quartier de Cuatro-Vientos) ;
  • arrondissement de Saint-Blaise-Canillejas.

Ces dix nouveaux espaces s’ajouteront aux deux gymnases actuellement en construction qui ont été promus par la municipalité précédente, à l’époque de Manuela Carmena (Maintenant Madrid, liste soutenue par Podemos), dans l’arrondissement du Centre (place de l’Orge) et dans l’arrondissement de la Ville-de-Vallecas (Ensanche de Vallecas).

Source : https://madridsecreto.co/madrid-polideportivos-municipales/

Décès du toréro espagnol Juan José à l’âge de 68 ans

Le toréro Juan José (au centre), en compagnie de ses collègues Palomo Linares (à gauche) et Curro Romero (photographie : EFE et ABC)

L’on apprenait ce mercredi 15 juillet 2020 le décès à Salamanque (Castille-et-León), à l’âge de 68 ans du toréro espagnol Juan José García del Corral (dit « Juan José »), qui était né à La Fuente de San Esteban, dans la province de Salamanque, le 22 juin 1951. C’est en 1968 qu’il réussit son alternativa, c’est-à-dire son entrée dans le monde de la tauromachie, à Manzanares, dans la province de Ciudad Real (Castille-La Manche), afin de faire sa confirmation à Madrid en 1969.

Un accident de voiture survenu en 1971 lui cause de graves problèmes aux yeux et il ne peut revenir dans l’arène que plusieurs mois plus tard, à Haro (La Rioja). De 1989 à 2013, il dirige l’École de Tauromachie de Salamanque (Escuela de Tauromaquia de Salamanca), où il devient une référence dans le domaine.

Source : https://www.abc.es/cultura/toros/abci-muere-maestro-juan-jose-grandes-referentes-toreo-salamanca-202007151050_noticia.html

La Communauté de Madrid annonce l’agrandissement de la ligne 8 du métro madrilène vers le nord de l’agglomération

Le vice-président de la Communauté de Madrid et conseiller régional aux Sports et à la Transparence, Ignacio Aguado (Citoyens) – Photographie : El Confidencial

Au cours d’un entretien accordé à la télévision régionale Telemadrid, le vice-président de la Communauté de Madrid et conseiller régional aux Sports et à la Transparence, Ignacio Aguado (Citoyens), a officiellement annoncé que la ligne 8 du métro de la capitale serait agrandie vers le nord de l’agglomération. Cette ligne relie actuellement la station Nouveaux-Ministères au terminal T4 de l’Aéroport Adolfo-Suárez de Madrid-Barajas et sera ainsi prolongée vers le quartier de Valdebebas, en pleine expansion immobilière ces dernières années.

L’objectif de ces travaux est de mieux vertébrer cette zone de Madrid, qui doit aussi voir se construire (enfin !) la fameuse Cité de la Justice (Ciudad de la Justicia), maintes fois annoncée puis retardée en raison de différentes crises économiques ou politiques. Par ailleurs, le quartier bénéficiera également, selon les annonces d’Aguado, d’un tout nouveau système de transport sur plateforme propre baptisé BRT.

Source : https://www.elconfidencial.com/espana/madrid/2020-07-07/ampliacion-metro-valdebebas-ramal-linea-8-aguado-telemadrid_2672655/?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=ECDiarioTarde

Décès du pilote de moto espagnol Ismael Bonilla à l’âge de 41 ans

Le pilote de moto espagnol Ismael Bonilla (photographie : El Confidencial)

L’on apprenait ce dimanche 5 juillet 2020 le décès à Jerez de la Frontera, dans la province de Cadix (Andalousie), à l’âge de 41 ans, du pilote de moto espagnol Ismael Bonilla Ortega, qui était né à Madrid le 17 juillet 1978. Il fait ses débuts dans le monde professionnel des sports mécaniques en 1996 aux commandes d’une Honda.

L’essentiel de sa carrière s’est déroulé en péninsule Ibérique, où il a couru des grands prix entre les années 1997 et 2001. Il n’a obtenu suffisamment de points pour participer aux championnats du monde de sa discipline qu’en 1998. Il est décédé sur le circuit de Jerez de la Frontera lors d’un entraînement privé.

Source : https://www.elconfidencial.com/deportes/motociclismo/2020-07-05/ismael-bonilla-muerte-accidente-circuito-jerez-motogp_2669300/

La scène flamenco est déclarée « bien d’intérêt général » dans la ville de Madrid

Un spectacle de flamenco au Corral de la Morería, à Madrid (photographie : Trip Advisor)

Mené par le Corral de la Morería, établissement le plus important pour les spectacles de flamenco à Madrid, le projet de déclaration de ce genre musical traditionnel originaire d’Andalousie en tant que « bien d’intérêt général » (bien de interés general) par la ville de Madrid, aujourd’hui dirigée par José Luis Martínez-Almeida (Parti populaire), est arrivé à bon port en ce mois de juin 2020. Ce sont plus précisément les tablaos, ces scènes où ont lieu les spectacles de flamenco, qui bénéficient désormais de cette protection spéciale.

En 2019, les tablaos ont généré dans la capitale espagnole plus de 1,3 milliard d’euros de bénéfices touristiques et représentent donc un véritable facteur d’attraction pour la ville. Parmi les principaux promoteurs de l’initiative, l’on retrouve Juan Manuel del Rey, propriétaire du célèbre Corral de la Morería et président de l’Association des Tablaos de Flamenco de Madrid (Asociación de Tablaos Flamencos de Madrid). Il a été favorablement reçu, notamment par le vice-maire, Begoña Villacís (Citoyens), et par la conseillère municipale en charge du Département de la Culture, du Tourisme et du Sport, Andrea Levy (PP).

Source : http://www.aireflamenco.com/noticias/3519-los-tablaos-flamencos-son-declarados-bien-de-interes-general-en-madrid?fbclid=IwAR3jhhhmaGFacOoCfZLBMiz9fN2dXq_E-HkePc7J8nu5_CQloWYPukat3LQ

Décès du pilote automobile espagnol Juan Fernández à l’âge de 89 ans

Le pilote automobile espagnol Juan Fernández (photographie : Última Hora)

L’on apprenait ce lundi 22 juin 2020 le décès à Sabadell, dans la province de Barcelone (Catalogne), à l’âge de 89 ans, du pilote automobile espagnol Juan Fernández García, qui était né dans la même ville le 13 décembre 1930. De 1946 à 1952, il commence sa carrière sportive dans le domaine du rink hockey, dans lequel il dispute plus de cent matches et remporte un championnat d’Espagne.

À partir de 1951, il commence à s’intéresser aux sports mécaniques, d’abord à la moto puis à la voiture, en tant que copilote d’Antonio Farrás, Salvador Fábregas et Rafael d’Hartcourt. En 1957, il débute en tant que pilote automobile au volant d’une SEAT 1400 A. Il se fait notamment connaître comme très bon pilote en côte. Il se distingue également en tant qu’entrepreneur dans le milieu du textile.

Source : https://www.ultimahora.es/deportes/otros-deportes/2020/06/22/1175121/fallece-juan-fernandez-rey-pujada-puig-major.html

Le gouvernement espagnol autorise définitivement l’agrandissement du Musée du Prado

Le Salon des Royaumes (« Salón de Reinos »), à Madrid (photographie : Europa Press)

Réuni en Conseil des ministres ce mardi 16 juin 2020, le gouvernement espagnol de Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol) a définitivement validé l’agrandissement prévu du Musée du Prado, principale pinacothèque de Madrid et de toute l’Espagne. Ce projet avait été déclaré urgent par le Ministère de la Culture et du Sport, aujourd’hui dirigé par José Manuel Rodríguez Uribes (PSOE). La nouvelle antenne madrilène du Musée du Prado se trouvera ainsi dans le Salon des Royaumes (Salón de Reinos).

Cette enceinte historique, actuellement inoccupée, est en cours de restauration et de réhabilitation depuis plusieurs semaines déjà. Elle fera donc l’objet d’une transformation complète sous l’impulsion de l’architecte britannique Norman Foster, pour un coût total estimé de 43 millions d’euros, dont 25 % seront financés par le Musée du Prado lui-même. Les travaux devraient théoriquement durer jusqu’en 2024. Le Conseil des ministres a également validé l’agrandissement et la rénovation du Musée Sorolla de la capitale.

Source : https://www.europapress.es/cultura/exposiciones-00131/noticia-gobierno-autoriza-ejecucion-obras-salon-reinos-ampliacion-museo-sorolla-20200616142336.html

Décès du coureur cycliste espagnol Eusebio Vélez à l’âge de 85 ans

Le cycliste espagnol Eusebio Vélez lors de son passage par l’équipe professionnelle Kas (photographie : Noticias de Gipuzkoa)

L’on apprenait ce mardi 16 juin 2020 le décès à Arrazua-Ubarrundia, dans la province d’Alava (Pays basque), à l’âge de 85 ans, du coureur cycliste espagnol Eusebio Vélez Mendizábal, qui était né dans la même commune le 28 mars 1935. Professionnel de 1958 à 1969, directeur de l’équipe cycliste espagnole Kas de 1973 à 1978, il remporte notamment une étape du Tour cycliste d’Espagne (Vuelta a España).

Très lié au monde économique régional au cours de sa carrière, il gagne plusieurs courses locales comme le Grand Prix de la Mairie de Bilbao (province de Biscaye, Pays basque) en 1962, la Classique de Printemps d’Amorebieta-Echano (province de Biscaye, Pays basque) en 1964 ou encore la Bicyclette d’Éibar (province de Guipuscoa, Pays basque) en 1966.

Source : https://www.noticiasdegipuzkoa.eus/deportes/ciclismo/2020/06/16/fallece-eusebio-velez-mendizabal/1037071.html