« Nicolas Klein : L’ Espagne, une irresponsabilité criminelle ? (EDLQ #3) »

Une capture d’écran de la vidéo de cet entretien (image : Cercle Aristote et YouTube)

Cet entretien, intitulé « Nicolas Klein : L’Espagne, une irresponsabilité criminelle ? (EDLQ #3) », a été donné par votre serviteur au Cercle Aristote, basé à Paris, et s’intéresse notamment à la crise du coronavirus chez notre voisin pyrénéen : https://youtu.be/yI2LGLWSI7I

Analyses personnelles et points de situation sur l’épidémie de coronavirus en Espagne (1)

La présidente régionale de la Communauté de Madrid, Isabel Díaz Ayuso (Parti populaire) – Photographie : Maroc Diplomatique)

Vous pourrez retrouver sur mon compte Facebook des analyses personnelles et points de situation sur la situation en Espagne face à l’actuelle épidémie de coronavirus :

Inés Arrimadas est élue présidente du parti Citoyens

La députée nationale du parti Citoyens (Cs) et nouvelle présidente de la formation, Inés Arrimadas (photographie : Álex Zea, Europa Press et El País)

Ce dimanche 8 mars 2020, la députée nationale du parti Citoyens (Cs) et porte-parole de la formation au Congrès des députés (chambre basse des Cortes, le Parlement espagnol, à Madrid), Inés Arrimadas, a été élue, sans grande surprise il est vrai, présidente de Cs par les adhérents. Elle en devient ainsi la première dirigeante féminine après treize années de direction sous la houlette d’Albert Rivera. Elle a ainsi obtenu 77 % des voix environ face à son principal adversaire, le meneur du « secteur critique », Francisco Igea, qui a dû se contenter de 22 % des bulletins. Quant au troisième aspirant, le militant Ximo Aparici, il n’a obtenu que 0,7 % des suffrages des adhérents.

Cette victoire permet à Inés Arrimadas de prendre le contrôle total d’un parti en grande difficulté après les élections générales anticipées du dimanche 10 novembre 2019 (à l’issue desquelles Citoyens s’est effondré avec 47 députés en moins par rapport à celles du dimanche 28 avril 2019). Lors de la cinquième assemblée générale de la formation, qui aura lieu ce weekend, le nombre de grands électeurs (compromisarios) favorables à la ligne d’Inés Arrimadas (qui prône notamment un rapprochement avec le Parti populaire de Pablo Casado, contre l’avis de Francisco Igea, plus proche du Parti socialiste ouvrier espagnol) devrait lui assurer une validation de sa stratégie générale. Née à Jerez de la Frontera, dans la province de Cadix (Andalousie), le 3 juillet 1981, Inés Arrimadas a d’abord été députée régionale au Parlement de Catalogne pour son parti avant d’être élue députée nationale de la province de Barcelone l’année dernière.

Source : https://elpais.com/espana/2020-03-08/arrimadas-gana-las-primarias-y-se-convierte-en-presidenta-de-ciudadanos.html