Décès de l’écrivain espagnol à succès Carlos Ruiz Zafón à l’âge de 55 ans

L’auteur espagnol Carlos Ruiz Zafón (photographie : Wikipedia)

L’on apprenait ce vendredi 19 juin 2020 le décès à Los Angeles, en Californie (États-Unis d’Amérique), à l’âge de 55 ans, de l’auteur espagnol à succès Carlos Ruiz Zafón, qui était né à Barcelone (Catalogne) le 25 septembre 1964. Il a trouvé la mort après avoir lutté durant plusieurs années contre un cancer. Considéré comme l’un des meilleurs écrivains de sa génération, il avait notamment publié en 2001 le best-seller intitulé L’Ombre du vent (La sombra del viento, en version originale), qui lui avait valu une large reconnaissance internationale.

Travaillant d’abord dans le domaine de la publicité, il quitte son entreprise en 1992 pour se consacrer pleinement à l’écriture. L’année suivante, il fait éditer son premier ouvrage, un conte pour enfants intitulé El príncipe de la niebla (Le Prince de la brume, en version française). Fasciné par le cinéma et Los Angeles, il s’y installe pour continuer à écrire des romans tout en rédigeant des scénarios pour le grand écran. Parmi ses autres œuvres les plus connues, l’on citera les romans Le Jeu de l’ange (El juego del ángel, en version originale) ou encore Le Prisonnier du ciel (El prisionero del cielo, en espagnol).

Source : https://www.lavanguardia.com/cultura/20200619/481773551925/ruiz-zafon.html

« Christophe Colomb déboulonné aux USA : l’Espagne entre indignation et approbation »

Le religieux espagnol Junípero Serra (1713-1784), l’un des explorateurs et évangélisateurs de l’actuel État de Californie, aux États-Unis d’Amérique (image : Wikipedia)

Votre serviteur était récemment interrogé par Jérôme Blanchet-Gravel, journaliste de la version francophone du site Internet de l’agence d’information russe Sputnik, dans le cadre d’un article intitulé « Christophe Colomb déboulonné aux USA : l’Espagne entre indignation et approbation » et publié le lundi 15 juin 2020, concernant les dégradations perpétrées par des manifestants antiracistes aux États-Unis d’Amérique sur des statues représentant l’histoire coloniale espagnole : https://fr.sputniknews.com/international/202006151043955790-christophe-colomb-deboulonne-aux-usa-lespagne-entre-indignation-et-approbation/?fbclid=IwAR3GB8fpE8Aspklfvb2iomeS9Vreu7TEx7d6jIhehgBIVz-8Ory7MhK7Bnw

Décès du journaliste espagnol Manuel Cuyàs à l’âge de 67 ans

Le journaliste espagnol Manuel Cuyàs (photographie : El Món)

C’est ce lundi 15 juin 2020 qu’est décédé à Badalona, dans la province de Barcelone (Catalogne), à l’âge de 67 ans, le journaliste espagnol Manuel Cuyàs i Gibert, qui était né à Mataró, dans la même province, le 28 août 1952. Diplômé en histoire de l’art auprès de l’Université de Barcelone, il fonde en 1977 l’hebdomadaire local El Maresme, qui disparaît en 1982.

Il est un contributeur régulier de plusieurs autres journaux et médias régionaux catalans, à l’image de RAC1, Catalunya Ràdio, TV3 et 8TV. Il intervient également, à titre occasionnel, pour la télévision publique nationale espagnole (Televisión Española, TVE). Il est surtout connu pour ses chroniques dans le quotidien régional El Punt Avui.

Source : https://www.elnacional.cat/lallanca/ca/profunditat/mor-manuel-cuyas_512850_102.html

Décès de l’académicien et professeur espagnol Rafael Valencia à l’âge de 68 ans

L’académicien et professeur espagnol Rafael Valencia, à droite sur la photographie (photographie : Noelia Ruiz et Europa Press)

C’est ce vendredi 12 juin 2020 qu’est décédé à Séville (Andalousie), à l’âge de 68 ans, l’académicien et professeur espagnol Rafael Valencia Rodríguez, qui était né à Berlanga, dans la province de Badajoz (Estrémadure), en 1952. Diplômé en philosophie et en lettres auprès de l’Université de Barcelone (Catalogne) en 1976, docteur en arabe après avoir soutenu sa thèse intitulée Sevilla musulmana hasta la caída del Califato – Contribución a su estudio (littéralement, Séville musulmane jusqu’à la chute du Califat – Contribution à son étude) à l’Université Complutense de Madrid, il est professeur assistant à l’Université de Bagdad (Irak) de 1978 à 1979.

Il enseigne l’arabe et l’histoire du monde musulman dans plusieurs centres d’enseignement supérieur argentins (Université de Buenos Aires, Université du Sauveur, Université Belgrano, Université pontificale catholique, École supérieure de Guerre, entre autres) de 1990 à 1997 avant d’être engagé dans diverses universités marocaines (Université de Fès, Université de Marrakech, Université de Rabat, Université de Tétouan) ainsi qu’à l’Université du Qatar. C’est en 1982 qu’il fait son entrée à l’Université de Séville, où il enseigne jusqu’à sa retraite la langue arabe, l’histoire de l’Islam ainsi que l’histoire et la littérature d’al-Andalus (portion de la péninsule ibérique sous domination arabo-berbère de 711 à 1492).

Source : https://www.europapress.es/andalucia/sevilla-00357/noticia-fallece-rafael-valencia-director-academia-sevillana-buenas-letras-profesor-universidad-sevilla-20200613131723.html

Décès de l’homme politique espagnol Juli Sanclimens Genescà à l’âge de 84 ans

La cathédrale gothique de Manresa, dans la province de Barcelone, en Catalogne (photographie : Wikipedia)

L’on apprenait ce vendredi 12 juin 2020 le décès à Manresa, dans la province de Barcelone (Catalogne), à l’âge de 84 ans, de l’homme politique espagnol Juli Sanclimens Genescà, qui était né dans la même ville aujourd’hui peuplée d’environ 78 000 habitants le le 29 août 1935. Diplômé de l’Institut des Études supérieures de l’Entreprise (Instituto de Estudios Superiores de la Empresa, IESE) de Barcelone, il est joueur de basketball entre 1973 et 1975 puis président du principal club de la commune dans cette discipline.

Membre de la Convergence démocratique de Catalogne (Convergencia Democrática de Cataluña, CDC), l’un des principaux partis de droite régionale, à partir de 1976, il est membre de son Comité exécutif national (Comité Ejecutivo Nacional) de 1987 à 1995. À ce titre, il est notamment maire de Manresa entre 1987 et 1995 et président de l’Association catalan des Communes et Comarques (Asociación Catalana de Municipios y Comarcas). Il est député au Parlement régional de Catalogne (Parlament) de 1988 à 1995.

Source : https://enmemoria.lavanguardia.com/fallecimiento/juli-sanclimens-genesca/57238726

L’Espagne est très présente dans le nouveau calendrier du championnat du monde de Moto GP pour l’année 2020

Le pilote espagnol de Moto GP Marc Márquez (photographie : EFE et El Español)

En raison de la pandémie de coronavirus d’origine chinoise, de nombreuses compétitions sportives internationales ont dû être annulées ou repoussées en cette année 2020. Parmi ces compétitions, le championnat du monde de Moto GP a dû réorganiser son calendrier d’épreuves. Au sein de ces épreuves, l’Espagne est extrêmement présente avec sept courses sur les treize que compte l’Europe. Le championnat reprendra ainsi le 19 juillet prochain sur le circuit Ángel-Nieto de Jerez de la Frontera, dans la province de Cadix (Andalousie).

De fait, cette infrastructure fera l’objet de deux courses, de même que le circuit MotorLand d’Alcañiz, dans la province de Teruel (Aragon), et le circuit Ricardo-Tormo de Cheste, dans la province de Valence (Communauté de Valence). Le circuit de Montmeló, dans la province de Barcelone (Catalogne), fera pour sa part l’objet d’une course.

Source : https://www.elespanol.com/deportes/motor/motogp/20200611/motogp-publica-nuevo-calendario-carreras-europeas-espana/496950817_0.html?utm_medium=Social&utm_campaign=Echobox&utm_source=Twitter#Echobox=1591873547

Décès de l’actrice espagnole Rosa María Sardà à l’âge de 78 ans

L’actrice espagnole Rosa María Sardà (photographie : Crónica Global)

C’est ce jeudi 11 juin 2020 qu’est décédée à Barcelone (Catalogne), à l’âge de 78 ans, l’actrice espagnole Rosa María Sardà Tàmaro, qui était née dans la capitale catalane le 30 juillet 1941. À la fois comédienne de cinéma, metteuse en scène, humoriste et présentatrice de télévision, elle a interprété de nombreux rôles en langue espagnole et catalane. Très appréciée du grand public, elle a notamment été en couple avec un autre acteur espagnol reconnu de sa génération, Josep Maria Mainat (né en 1946).

Elle a notamment connu son heure de gloire sur grand écran à la fin des années 1980, participant à des longs métrages comme Moros y cristianos (littéralement, Maures et chrétiens), de Luis García Berlanga, en 1987. Elle était également à l’affiche dans des émissions pour grand public et de caractère humoristique, à l’image d’Olé tus vídeos (littéralement, Vivent tes vidéos), de 1991 à 1993, ou encore d’Ahí te quiero ver (littéralement, C’est là que je veux te voir), diffusée sur la télévision publique espagnole (Televisión Española, TVE) de 1984 à 1987.

Source : https://www.elmundo.es/cultura/cine/2020/06/11/5ee1fbdefdddff449d8b4631.html

Le géant américain d’Internet Amazon va ouvrir cette année un centre logistique dans la banlieue de Madrid

Une vue d’artiste du futur centre logistique de l’entreprise américaine Amazon à Alcalá de Henares, dans la Communauté de Madrid (image : Cinco Días)

Le géant américain de la vente en ligne Amazon, dont le siège se trouve à Seattle (État de Washington), ouvrira cette année un nouveau centre logistique outre-Pyrénées, précisément situé à Alcalá de Henares, dans la banlieue orientale de Madrid. D’une superficie de 75 000 mètres carrés, situé à 27 kilomètres de l’aéroport Adolfo-Suárez de Madrid-Barajas, il devrait employer environ 500 personnes, qui s’ajouteront ainsi aux 7 000 emplois fixes dont dispose déjà la multinationale chez notre voisin ibérique.

Ce centre logistique fait suite à celui de San Fernando de Henares (Communauté de Madrid) et se trouve à un endroit stratégique, à 30 kilomètres de la capitale espagnole, près d’un centre aéroportuaire majeur et dans la zone industrielle d’El Encín, en plein couloir du Henares. Cette région industrielle et résidentielle se trouve le long de l’axe qui relie Madrid à Barcelone (Catalogne), plus précisément entre la capitale et Guadalajara (Castille-La Manche). Par ailleurs, cette année, Amazon ouvrira également un centre logistique robotisé à Dos Hermanas, dans la province de Séville (Andalousie).

Source : https://cincodias.elpais.com/cincodias/2020/06/10/companias/1591810038_587006.html

Deux universités espagnoles se retrouvent parmi les 200 meilleures au monde selon un classement britannique

Les bâtiments historiques de l’Université de Barcelone, en Catalogne (photographie : Université de Barcelone)

Élaboré chaque année par l’entreprise de consulting britannique Quacquarelli Symonds, le classement des universités mondiales QS World University Rankings place cette année deux établissements universitaires espagnols parmi les 200 meilleurs au monde. Il s’agit en premier lieu de l’Université de Barcelone (182e mondiale, soit une chute de 17 places par rapport à son classement de 2019). La deuxième dans cette frange est l’Université autonome de Madrid, qui passe en un an de la 192e à la 200e place.

Par la suite, l’on retrouve :

  • l’Université Complutense de Madrid, 206e (contre 212e l’année dernière) ;
  • l’Université de Navarre, première université espagnole privée de ce tableau (252e) ;
  • l’Université Pompeu-Fabra de Barcelone (287e) ;
  • l’Université Charles-III de Madrid (311e) ;
  • l’Université polytechnique de Catalogne (314e) ;
  • l’Université polytechnique de Valence, dans la Communauté de Valence (326e) ;
  • et l’Université IE de Ségovie (Castille-et-León), qui pointe en 332e position.

Source : https://www.elconfidencial.com/alma-corazon-vida/educacion/2020-06-10/universidades-espanolas-200-mejores-del-mundo-ranking-qs_2622032/

Décès du chanteur espagnol Pau Donés à l’âge de 53 ans

Le chanteur espagnol Pau Donés (photographie : EFE et El Diario)

L’on apprenait ce mardi 9 juin 2020 le décès à Barcelone (Catalogne), à l’âge de 53 ans, du chanteur espagnol Pau Donés Cirera, qui était dans la capitale catalane le 11 octobre 1966. Il débute dans le monde de la musique à l’âge de douze ans, lorsque ses parents lui offrent sa première guitare. Après des expériences avec son frère, Marc, batteur de son état, il fonde en 1995 le groupe à succès Jarabe de Palo (expression que l’on pourrait traduire par « Bonne paire de claques »).

C’est à l’automne 1996 que le groupe commence à être connu au niveau espagnol, notamment grâce à la chanson La flaca (littéralement, La maigre), qui reçoit un excellent accueil populaire grâce à son insertion dans une campagne publicitaire dès l’année suivante. En septembre 2015, il annonce publiquement souffrir d’un cancer du côlon, ce qui l’oblige à mettre sa carrière entre parenthèses.

Source : https://www.eldiario.es/catalunya/Muere-Pau-Dones-Jarabe-Palo_0_1031697384.html