Décès du journaliste espagnol José Ramón Pérez Ornia à l’âge de 74 ans

Le journaliste espagnol José Ramón Pérez Ornia (photographie : La Voz de Asturias)

L’on apprenait ce vendredi 12 juin 2020 le décès à Oviedo (Principauté des Asturies), à l’âge de 74 ans, du journaliste espagnol José Ramón Pérez Ornia, qui était né à Siero, dans la même communauté autonome, en 1946. Quatorze années durant, il est rédacteur et critique de télévision auprès du grand quotidien social-démocrate espagnol El País. Très proche du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), il prépare notamment l’arrivée de la télévision privée outre-Pyrénées dans les années 80.

Directeur général de la télévision régionale de la Communauté de Madrid Telemadrid de 1991 à 1994, il est également directeur général du Département de la Communication du Ministère de la Présidence de 1994 à 1996, à la fin du dernier mandat du président de l’exécutif Felipe González (1982-1996). De 2005 à 2011, il est le premier directeur général de la Radiotélévision de la Principauté des Asturies (RTPA).

Source : https://www.lavozdeasturias.es/noticia/asturias/2020/06/12/fallecejose-ramon-perez-ornia-primer-director-tpa/00031591954178197899237.htm

L’économiste turc Dani Rodrik, lauréat de l’édition 2020 du Prix Princesse-des-Asturies dans la catégorie « Sciences sociales »

L’économiste turc Dani Rodrik (photographie : Diego Calderón et El Periódico)

L’on apprenait ce jeudi 11 juin 2020 que le jury des Prix Princesse-des-Asturies avait décidé de remettre l’édition 2020 de la récompense dans sa catégorie « Sciences sociales » à l’économiste turc Dani Rodrik, né en 1957 à Istanbul. Professeur d’économie politique à l’Université de Harvard, à Cambridge, dans le Massachusetts (États-Unis d’Amérique), il a notamment étudié les phénomènes liés à la mondialisation et à la réussite ou à l’échec économique des pays.

Considéré comme l’un des économistes les plus influents au monde, il fait notamment partie du Bureau national des Recherches économiques et du Centre des Recherches en Économie et en Politique de Londres (Royaume-Uni). Il a étudié ou enseigné dans de nombreuses institutions prestigieuses, principalement outre-Atlantique.

Source : https://www.elperiodico.com/es/economia/20200611/el-economista-dani-rodrik-premio-princesa-de-asturias-de-ciencias-sociales-2020-7995432

L’édition 2020 du prix Princesse-des-Asturies dans sa catégorie « Communication et Humanités » est remis à deux festivals du livre

Le groupe de rock-and-roll alternatif espagnol Vetusta Morla lors de la Foire internationale du Livre de Guadalajara (Mexique) en 2017 (photographie : EFE et ABC)

Dans sa catégorie « Communication et Humanités », l’édition 2020 du prix Princesse-des-Asturies a été remis par le jury, qui s’est réuni par Internet, à deux importants festivals du livre à l’échelle mondiale : la Foire internationale du Livre de Guadalajara (Mexique) et le Hay Festival de Hay-on-Wye, au Pays de Galles (Royaume-Uni). Les jurés qui ont statué sur les différentes candidatures parvenues du monde entier ont souligné le caractère universel et capital de ces deux manifestations culturelles.

Créée en 1987, la Foire internationale du Livre de Guadalajara est la deuxième réunion des libraires, éditeurs et amateurs de la lecture du monde entier par son importance après celle de Francfort-sur-le-Main, dans le Land de Hesse (Allemagne). Quant au Hay Festival, constitué en 1988, il a connu ces dernières années une expansion rapide avec de nouvelles éditions à Medellín et Carthagène des Indes (Colombie) ainsi que dans la ville espagnole de Ségovie (Castille-et-León), à Querétaro (Mexique) ou encore à Arequipa (Pérou).

Source : https://www.abc.es/cultura/abci-feria-libro-guadalajara-y-festival-premio-princesa-asturias-comunicacion-2020-202006091333_noticia.html

L’édition 2020 du prix Princesse-des-Asturies est remise à Ennio Morricone et John Williams dans la catégorie « Arts »

Le compositeur italien Ennio Morricone (à gauche) et son collègue américain John Williams (photographie : Expansión)

Réuni à distance, le jury de la catégorie « Arts » du prix Princesse-des-Asturies a décidé ce vendredi juin 2020 de remettre l’édition 2020 de la récompense au compositeur italien Ennio Morricone (né en 1928) et à son collègue américain John Williams (né en 1932). Tous deux également chefs d’orchestre, ils sont mondialement connus pour leurs musiques de films.

John Williams a ainsi composé la majeure partie des mélodies qui accompagnent les longs métrages de son compatriote Steven Spielberg – et il a remporté cinq Oscar au cours de sa longue carrière. Il est d’ailleurs la personne vivante à avoir reçu le plus de nominations à cette récompense, avec 51 citations. Quant à Ennio Morricone, il est célèbre pour avoir composé la musique de nombreux westerns.

Source : https://www.expansion.com/sociedad/2020/06/05/5eda33fd468aebbf288b45c7.html?intcmp=NOT002

Décès de l’alpiniste espagnol Ángel Landa à l’âge de 85 ans

L’alpiniste espagnol Ángel Landa (photographie : Wikipedia)

L’on apprenait ce mardi 2 juin 2020 le décès à Erandio, dans la province de Biscaye (Pays basque), à l’âge de 85 ans, de l’alpiniste espagnol Ángel Landa Bidarte, qui était né à Sestao, dans la même province basque, en avril 1935. Il était notamment le premier alpiniste au monde à avoir escaladé la face nord du Naranjo de Bulnes (Principauté des Asturies) en plein hiver, en 1956.

Au cours de sa carrière, il a réalisé de nombreuses ascensions, notamment au sein du massif des Pics d’Europe (à cheval sur la Principauté des Asturies et la Castille-et-León) mais également en Europe (Alpes, Pyrénées), en Afrique et en Asie (Himalaya). Il était opposé à la « marchandisation » de la montagne et des expéditions dans les hauteurs.

Source : https://www.deia.eus/deportes/otros-deportes/2020/06/03/fallece-historico-montanero-angel-landa/1042923.html

Le personnel soignant espagnol reçoit l’édition 2020 du Prix Princesse-des-Asturies dans la catégorie « Concorde »

Des infirmières et soignants espagnols saluent depuis la fenêtre d’un hôpital (photographie : Madrid Secreto)

À l’issue d’une réunion à distance, via Internet, le jury de la catégorie « Concorde » des Prix Princesse-des-Asturies a décidé d’en remettre l’édition 2020 au personnel soignant espagnol en première ligne dans la lutte contre le coronavirus d’origine chinoise qui a provoqué une pandémie cette année. Cette candidature collective avait été proposée par Ginés Morada, Pedro Miguel Echenique Landiríbar et Salvador Moncada.

Le jury des Prix Princesse-des-Asturies a souligné, dans l’annonce du prix, « le dévouement inconditionnel » des médecins, infirmiers, soignants de toutes natures qui ont œuvré dans les hôpitaux et cliniques pour tenter de sauver les patients atteints du Covid-19.

Source : https://madridsecreto.co/premio-princesa-asturias-sanitarios/

Dix villages espagnols sont en lice pour devenir la capitale du tourisme rural en 2020

La commune d’Artenara, située sur l’île de Grande Canarie, dans la province de Las Palmas de Grande Canarie, aux îles Canaries (photographie : El País)

Lancée en 2017 par le site Internet espagnol Escapada Rural (littéralement, « Escapade Rurale »), la compétition de capitale du tourisme rural a pour objectif de promouvoir des destinations moins connues ou courues en Espagne afin de mettre en valeur le patrimoine naturel, historique et artistique de la campagne de notre voisin ibérique. En 2017, c’est Sigüenza (province de Guadalajara, Castille-La Manche) qui a été sélectionnée. Elle a été suivie par Aínsa-Sobrarbe (province de Huesca, Aragon) en 2018 et par Santillana del Mar (Cantabrie) en 2019.

Pour l’année 2020, les communes suivantes sont en lice :

  1. Artenara, île de Grande Canarie, province de Las Palmas de Grande Canarie (îles Canaries) ;
  2. Aýna, province d’Albacete (Castille-La Manche) ;
  3. Cazalla de la Sierra, province de Séville (Andalousie) ;
  4. Colombres, hameau de la commune de Ribadedeva (Principauté des Asturies) ;
  5. La Puebla de Guadalupe, province de Cáceres (Estrémadure) ;
  6. Leiza (Navarre) ;
  7. Potes (Cantabrie) ;
  8. Rascafría (Communauté de Madrid) ;
  9. El Rasillo de Cameros (La Rioja) ;
  10. et Santo Domingo de Silos, province de Burgos (Castille-et-León).

Source : https://elviajero.elpais.com/elviajero/2020/05/29/album/1590751580_140649.html#foto_gal_1

Décès du journaliste et écrivain espagnol José Soler Carnicer à l’âge de 88 ans

Le journaliste et écrivain espagnol José Soler Carnicer (photographie : Levante)

L’on apprenait ce samedi 23 mai 2020 le décès à Valence (Communauté de Valence), à l’âge de 88 ans, de l’écrivain et journaliste espagnol José Soler Carnicer, qui était né dans la même ville le 23 août 1931. Ayant résidé dans sa jeunesse à Gijón (Principauté des Asturies), il s’y initie aux excursions dans la nature, à l’alpinisme ainsi qu’au folklore local et aux thématiques touristiques.

Collaborateur du journal régional valencien Las Provincias, il est l’auteur de très nombreux ouvrages sur le tourisme dans les sites naturels de la Communauté de Valence. Il a ainsi rédigé la série de livres Rutas valencianas (littéralement, Itinéraires valenciens), qui s’intéresse de près aux excursions dans la communauté autonome.

Source : https://www.levante-emv.com/comunitat-valenciana/2020/05/23/muere-periodista-valenciano-jose-soler/2014229.html

Un consortium de quatre entreprises espagnoles fabriquera le nouveau blindé de l’armée

L’usine d’armement de l’entreprise espagnole Santa Bárbara Sistemas de Trubia, à Oviedo, dans la Principauté des Asturies (photographie : Álex Piña et El Comercio)

La ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles (Parti socialiste ouvrier espagnol), a annoncé ce mercredi 13 mai 2020 que l’État espagnol signera au troisième trimestre de l’année en cours un contrat avec quatre entreprises espagnoles afin que ces dernières construisent le nouveau blindé de l’armée de notre voisin ibérique.

Les quatre entreprises en question sont Indra (sise à Alcobendas, dans la Communauté de Madrid), Santa Bárbara Sistemas (dont le siège se trouve à Madrid), Sapa Plasencia (dont le quartier général est à Andoáin, dans la province de Guipuscoa, au Pays basque) et Escribano Mechanical & Engineering (qui a son siège à Alcalá de Henares, dans la Communauté de Madrid). Ces quatre sociétés formeront un consortium temporaire, tel que régulé par l’article 346 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union européenne (UE).

Environ 650 emplois directs et 1 000 emplois indirects seront créés sur les sites de production d’Oviedo (Principauté des Asturies), Madrid, Séville (Andalousie) et Andoáin. Il s’agira pour les usines concernées de construire un blindé 8×8 sur une durée estimée d’environ sept ans après signature du contrat.

Source : https://cincodias.elpais.com/cincodias/2020/05/13/companias/1589385855_691816.html

Deux importantes entreprises navales espagnoles remportent un contrat en Norvège

La commune de Castropol, située dans la Principauté des Asturies (photographie : Wikipedia)

Les chantiers navals de l’entreprise Gondán, sise à Castropol (Principauté des Asturies), et ceux de la firme Balenciaga, dont le siège se trouve à Zumaya, dans la province de Guipuscoa (Pays basque), ont récemment remporté un important contrat auprès de l’armateur norvégien Ostensjo Rederi. Ces deux compagnies espagnoles construiront ainsi quatre navires de grand gabarit et de dernière génération qui seront propulsés à l’hydrogène.

Ces quatre bâtiments serviront à la maintenance d’éoliennes marines et devraient mesurer entre 84 et 88 mètres de longueur (eslora) pour près de 20 mètres de largeur (manga). La signature du contrat a été officiellement annoncée aux médias par la conseillère déléguée du syndicat professionnel PYMAR, qui regroupe 19 chantiers navals privés de tout le pays et a son siège à Madrid.

Source : https://cincodias.elpais.com/cincodias/2020/04/27/companias/1588000919_446825.html