Une éolienne en Espagne (photographie : This is the real Spain)

En dépit de conditions météorologiques particulièrement défavorables, qui ont notamment entraîné une réduction de la production d’électricité hydraulique en raison de faibles précipitations, l’année 2019 a été bonne pour l’Espagne du point de vue de l’émission de dioxyde de carbone (l’un des principaux gaz à effet de serre), notamment en ce qui concerne sa génération électrique. C’est ainsi que notre voisin ibérique a réduit ses rejets de CO2 de 6,2 % par rapport à 2018, selon les données officielles fournies par le Ministère pour la Transition écologique et le Défi démographique, dirigé par Teresa Ribera (Parti socialiste ouvrier espagnol).

La génération électrique espagnole a vu, pour sa part, ses émissions de CO2 reculer de 28,7 %, notamment en raison de l’effondrement de la production d’électricité par les centrales thermiques au charbon (-64,9 %). De leur côté, les énergies d’origine éolienne, photovoltaïque et solaire thermique ont respectivement crû de 9,4 %, 19 % et 16,8 %, ce qui permet également d’expliquer le phénomène. Il s’agit de données particulièrement significatives car, outre-Pyrénées, la production d’électricité représente 13,5 % des émissions annuelles moyennes de dioxyde de carbone.

Source : https://www.thisistherealspain.com/actualidad/espana-reduce-sus-emisiones-de-co2-en-un-62-en-2019/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s