De gauche à droite : le mathématicien français Yves Meyer ; la physicienne et mathématicienne belge Ingrid Daubechies ; le mathématicien australien Terence Tao ; et le mathématicien français Emmanuel Candès (photographie : Reuters et El Periódico)

Réuni par Internet ce mardi 23 juin 2020, le jury des prix Princesse-des-Asturies a décidé de remettre l’édition 2020 de la récompense dans sa catégorie « Recherche scientifique et technique » à quatre mathématiciens étrangers considérés comme les « pères fondateurs » de la théorie des « ondicules » : le Français Yves Meyer (né en 1939) ; son compatriote Emmanuel Candès (né en 1970) ; la physicienne et mathématicienne belge Ingrid, baronne Daubechies (née en 1954) ; et l’Australien Terence Tao (né en 1975).

Parmi tous ces noms, le plus connu est indubitablement celui d’Yves Meyer, qui a déjà remporté de nombreuses distinctions, dont le prix Gauss en 2010 et le prix Abel en 2017. De son côté, Emmanuel Candès, professeur à l’Université de Stanford, en Californie (États-Unis d’Amérique), a surtout travaillé sur le traitement des images. Terence Tao, professeur à l’Université de Californie à Los Angeles, est connu pour ses travaux sur l’analyse harmonique et les équations dérivées partielles. Ingrid Daubechies, enfin, est chercheuse dans le domaine de la transmission des images.

Source : https://www.elperiodico.com/es/sociedad/20200623/teoria-de-las-ondiculas-premio-princesa-de-asturias-investigacion-8011170

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s