L’archéologue espagnol Pepe el Ferreiro lors d’une manifestation (photographie : La Voz de Asturias)

L’on apprenait ce samedi 13 juin 2020 le décès à Grandas de Salime (Principauté des Asturies), à l’âge de 78 ans, de l’archéologue et ethnographe espagnol José María Naveiras Escanlar (plus connu sous le pseudonyme de « Pepe el Ferreiro »), qui était né dans cette commune le 31 mars 1942. Travaillant d’abord dans la forge de son père (d’où son surnom, qui signifie littéralement « Le Forgeron »), il découvre en 1977 le site archéologique de Chao Samartín, situé sur le territoire de Grandas de Salime.

Ce castro (ville fortifiée typiquement celtique et celtibère) est exploré par ses soins, avec l’aide de deux archéologues professionnels, José Manuel Villamea et Miguel Ángel de Blas Cortina – ce dernier étant professeur à l’Université d’Oviedo (Principauté des Asturies). En 2011, il adhère au parti de droite régionaliste Foro Asturias, pour lequel il devient référent en matière d’ethnographie et d’archéologie.

Source : https://www.lavozdeasturias.es/noticia/asturias/2020/06/13/fallece-pepe-ferreiro-causa-enfermedad/00031592062943122947352.htm

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s