L’équipe d’archéologues travaillant sur le site musulman d’Al-Bunayya, à Algésiras, dans la province de Cadix, en Andalousie (photographie : mairie d’Algésiras et El País)

C’est sur le territoire de la commune espagnole d’Algésiras, dans la province de Cadix (Andalousie), qu’a récemment été mis au jour un site archéologique musulman, celui d’Al-Bunayya, qui servait à la fois de camp militaire et d’ensemble palatial. Il a été bâti en 1282, sous le règne du sultan Abou Youssouf, de la dynastie béniméride, dans le cadre de la bataille pour le contrôle du détroit de Gibraltar. Durant 75 ans environ, en effet, chrétiens et musulmans s’affrontent en péninsule Ibérique pour tenter de faire main basse sur ce passage stratégique.

La ville d’Al-Bunayya a probablement été abandonnée vers 1375 et servait également de camp de base pour les moudjahidines, ces guerriers de la foi musulmans qui avaient décider de s’engager militairement dans le cadre du djihad. Une étude a été publiée dans la presse spécialisée par un archéologue municipal d’Algésiras et chef des fouilles sur place, Rafael Jiménez-Camino, qui signale que le site devait s’étendre au moment de son apogée sur approximativement 7 000 mètres carrés. Les murailles de l’ensemble seront visitables à terme.

Source : https://elpais.com/cultura/2020-06-04/una-base-muyahidin-en-la-andalucia-del-siglo-xiii.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s