« L’Embrassade » ou « L’Accolade », œuvre la plus célèbre de l’artiste espagnol Juan Genovés (photographie : El Mundo)

L’on apprenait ce vendredi 15 mai 2020 le décès à Madrid, à l’âge de 89 ans, de l’artiste espagnol Juan Genovés Candel, qui était né à Valence (Communauté de Valence) le 31 mai 1930. Artiste graphique formé à l’École des Beaux-Arts (Escuela de Bellas Artes) de sa ville natale, il intègre plusieurs groupes artistiques après la Guerre civile espagnole (1936-1939), comme Los Siete (littéralement, « Les Sept »), le Grupo Parpalló ou encore Hondo (littéralement, « Profond »).

Influencé par l’expressionnisme, provocateur sur le fond et la forme, il s’oriente à partir des années 70 vers le collage, tout en restant proche des mouvements d’opposition à la dictature franquiste (1939-1975). Il embrasse ensuite le réalisme politique, avec ce qui est probablement son œuvre la plus connue, le collage El abrazo (L’Embrassade ou L’Accolade), devenu avec le temps un symbole de la Transition démocratique espagnole (1975-1982).

Source : https://www.elmundo.es/cultura/2020/05/15/5ebe63cf21efa0c25b8b460f.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s