Le policier espagnol « Billy el Niño » jeune (à gauche) et plus âgé (photographie : Mediterráneo Digital)

L’on apprenait ce jeudi 7 mai 2020 le décès à Madrid, à l’âge de 73 ans, de l’ancien policier franquiste espagnol Antonio González Pacheco, dit Billy el Niño (littéralement, Billy the Kid), qui était né à Aldea del Cano, dans la province de Cáceres (Estrémadure), le 10 octobre 1946. Membre du Corps supérieur de Police (Cuerpo Superior de Policía, CGP), il devient numéro deux du commissaire Roberto Conesa (1917-1994) à la brigade politico-sociale (Brigada Políticosocial). En 1977, après la fin de la dictature franquiste (1939-1975), il reste dans les forces de l’ordre et lutte notamment contre le terrorisme d’extrême-gauche.

C’est cette année-là qu’il reçoit une très polémique récompense, la médaille d’argent au Mérite policier (medalla de plata al Mérito Policial) – il en reçoit même trois autres au cours de sa carrière. En 2013, il est concerné par une première affaire judiciaire en raison de ses agissements passés : la juge argentine María Servini le poursuit suite à la plainte d’anciennes victimes de la dictature, qui l’accusent de torture. Le mouvement de remise en cause de ses récompenses et de mise en œuvre de procès à son égard s’accéléré outre-Pyrénées à partir de 2018.

Source : https://www.lavanguardia.com/politica/20200507/481010197731/billy-el-nino.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s