La scientifique espagnole Teresa Rodrigo (photographie : Université de Cantabrie et La Razón)

C’est ce mardi 21 avril 2020 qu’est décédée à Santander (Cantabrie), à l’âge de 63 ans, la scientifique espagnol Teresa Rodrigo Anoro, qui était née à Lérida (Catalogne) le 28 décembre 1956. Après un passage par l’Université de Saragosse (Aragon), elle défend sa thèse de doctorat en sciences physiques à l’Université autonome de Madrid en 1985. Elle travaille ensuite pour le Centre des Recherches énergétiques, environnementales et technologiques (Centro de Investigaciones Energéticas, Medioambientales y Tecnológicas, CIEMAT) de la capitale espagnole.

Un temps membre du CERN de Meyrin (Suisse) et du Laboratoire national de l’Accélérateur Fermi de Winfield Township, dans l’Illinois (États-Unis d’Amérique), elle participe à la découverte de nouvelles unités fondamentales de la matière, comme le top quark et le boson de Higgs. Professeur de physique atomique à l’Université de Cantabrie depuis 1994, elle travaille également à l’Institut de Physique de Cantabrie (Instituto de Física de Cantabria).

Source : https://www.larazon.es/ciencia/20200421/p2krv6zvdjc3ljdup4jt6awbjq.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s