L’historien espagnol Carlos Seco Serrano (photographie : Sigefredo Camarero et ABC)

L’on apprenait ce samedi 11 avril 2020 le décès à Madrid, à l’âge de 96 ans, du grand historien espagnol Carlos Seco Serrano, qui était né à Tolède (Castille-La Manche) le 14 novembre 1923. Spécialiste de l’histoire contemporaine de son pays, fils d’un militaire républicain mort au cours de la Guerre civile (1936-1939), il suit des études de philosophie et de lettres à l’ancienne Université centrale de Madrid avant d’obtenir un doctorat d’histoire auprès du même centre universitaire en présentant une thèse intitulée Relaciones diplomáticas entre España y Venecia en la época de Felipe III (littéralement, Relations diplomatiques entre l’Espagne et Venise à l’époque de Philippe III).

Élève des historiens Ciriaco Pérez Bustamante (1896-1975) et Jesús Pabón (1902-1976), il devient professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Barcelone (Catalogne) en 1957, poste qu’il occupe jusqu’en 1975. Cette année-là, il est nommé à l’Université Complutense de Madrid, dont il devient professeur émérite à sa retraite, prise en 1989. Membre de l’Académie royale des Belles Lettres de Barcelone et de l’Académie portugaise d’Histoire, directeur de l’Índice histórico español (littéralement, Index historique espagnol), collaborateur du Centre supérieur des Recherches scientifiques (Centro Superior de Investigaciones Científicas, CSIC) de Madrid, il reçoit en 1986 le Prix national d’Histoire pour l’ouvrage Militarismo y civilismo en la España contemporánea (littéralement, Militarisme et pouvoir civil dans l’Espagne contemporaine).

Grand-croix du Mérite militaire en 1996, grand-croix d’Alphonse-X-le-Sage en 2002, Prix de la Ville-de-Madrid en 2003 pour le livre La España de Alfonso XIII – El Estado, la política, los movimientos sociales (littéralement, L’Espagne d’Alphonse XIII – L’État, la politique, les mouvements sociaux), il est l’auteur de nombreux ouvrages historiographiques fondamentaux concernant l’Espagne contemporaine, à l’instar d’Alfonso XIII y la crisis de la Restauración (littéralement, Alphonse XIII et la crise de la Restauration) en 1969 ; Sociedad, literatura y política en la España del siglo XIX (littéralement, Société, littérature et politique dans l’Espagne du XIXe siècle) en 1973 ; Godoy, el hombre y el político (littéralement, Godoy, l’homme et le dirigeant politique) en 1978 ; Al correr de los días – Crónicas de la Transición (littéralement, Au fil des jours – Chroniques de la Transition démocratique) en 1994 ; ou encore María Cristina de Habsburgo y la Regencia (1885-1902) (littéralement, Marie-Christine de Habsbourg et la Régence (1885-1902)) en 1994.

Source : https://www.abc.es/cultura/abci-muere-historiador-carlos-seco-serrano-maestro-y-especialista-historia-espana-contemporanea-202004121056_noticia.html?vca=rrss&vmc=abc-es&vso=tw&vli=cm-cultura

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s