La personnalité féministe espagnole Clara Campoamor (photographie : ABC)

Née à Madrid le 12 février 1888 et décédée à Lausanne (Suisse) le 30 avril 1972, Clara Campoamor Rodríguez est l’une des grandes références féministes de l’Espagne de son temps. Avocate, femme de lettres et personnalités politiques, elle commence à publier dans la presse espagnole en 1920 et, cent ans plus tard, son compatriote Luis Español Bouché, lui aussi écrivain de son état, a mis au jour ses premiers articles, qui mettent déjà en lumière ses engagements politiques en faveur de la femme et du libéralisme politique. Ils ont été publiés dans le quotidien Hoy (littéralement, Aujourd’hui).

Outre ce journal, elle collabore également aux publications El socialista (littéralement, Le Socialiste), La libertad (littéralement, La Liberté) et El tiempo (littéralement, Le Temps). Ces articles ont enfin été réunis dans un volume, baptisé La forja de una feminista (titre que l’on pourrait traduire par La Formation d’une féministe), publié en 2019 aux éditions Renacimiento et réalisé par Isabel Lizarraga Vizcarra et Juan Aguilera Sastre. Les deux chercheurs rappellent qu’en tant qu’élue parlementaire, Clara Campoamor a notamment défendu le droit de vote des femmes face aux députées de gauche Victoria Kent et Margarita Nelken.

Source : https://www.abc.es/cultura/abci-sale-obra-periodistica-clara-campoamor-202003070045_noticia.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s