La façade de la Banque d’Espagne qui donne sur la rue d’Alcalá, à Madrid (photographie : El Español)

Ce jeudi 5 mars 2020, la Banque d’Espagne, sise à Madrid, a publié un article intitulé « La población en riesgo de pobreza o exclusión social en España, según la definición del Consejo Europeo » (littéralement, « La population en risque de pauvreté ou d’exclusion sociale en Espagne, d’après la définition du Conseil européen »), dans lequel elle rappelle que, malgré une diminution patente depuis 2013, le nombre de citoyens espagnols en situation de pauvreté ou risquant de basculer dans cette situation est toujours supérieur à ce qu’il était avant le début de la crise économique de 2008.

Concrètement, l’on compte encore outre-Pyrénées 711 000 personnes de plus dans ce cas en 2019 par rapport à 2008, soit un total de 12 millions de personnes ou de 4,5 millions de foyers – environ 25 % de l’ensemble des foyers de notre voisin ibérique. Le nombre de personnes concernées par ce problème a surtout augmenté dans les pires moments de la crise économique, entre 2008 et 2013, avant de baisser en raison de la reprise sur le marché de l’emploi. Cet accroissement a été plus prononcé outre-Pyrénées que dans le reste des pays membres de l’Union européenne (UE).

Source : https://www.elespanol.com/invertia/economia/macroeconomia/20200305/numero-personas-riesgo-pobreza-espana-superior-crisis/472453331_0.html?utm_medium=Social&utm_campaign=Echobox&utm_source=Twitter#Echobox=1583413509

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s