La ministre espagnole des Finances et porte-parole du gouvernement, María Jesús Montero (Parti socialiste ouvrier espagnol) – Photographie : Wikipedia

Approuvé par le Congrès des députés (chambre basse des Cortes, le Parlement espagnol), l’actuel budget de l’État espagnol est l’œuvre du ministre des Finances et de la Fonction publique de 2016 à 2018, Cristóbal Montoro (Parti populaire). Sans cesse renouvelé depuis, ce budget le sera une fois de plus jusqu’en 2021 au bas mot. L’actuel président du gouvernement, Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol), comptait en effet en faire approuver un nouveau cette année. Toutefois, il a dû se rendre à l’évidence face à la crise du coronavirus de Wuhan (Chine) et à l’absence de soutiens politiques importants.

En d’autres termes, ce ne sera pas à avant l’année prochaine que la ministre des Finances et porte-parole du gouvernement, María Jesús Montero (PSOE), élaborera un nouveau plafond de dépenses (techo de gasto) et un nouveau cadre pluriannuel des dépenses à envoyer à l’Union européenne (UE). L’exécutif de Pedro Sánchez ne peut à l’heure actuelle compter sur aucun de ses partenaires parlementaires traditionnels en dehors de Podemos – aussi bien les séparatistes catalans que les nationalistes basques sont actuellement en bisbille avec le gouvernement central.

Source : https://www.larazon.es/economia/20200416/mv4ekf4djffmlmpphkd3imft3a.html?utm_source=twitter&utm_medium=organic&utm_campaign=lrzn_org_Th_22_50

Une réflexion sur “Le gouvernement espagnol prolonge le budget de l’État jusqu’en 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s