La troisième vice-présidente du gouvernement espagnol, Nadia Calviño (Parti socialiste ouvrier espagnol), en charge des questions économiques (photographie : EFE et El Confidencial)

À la fin de l’année 2019, la dette publique espagnole atteignait un montant total de 1 190 milliards d’euros, un record historique pour le pays et un résultat supérieur de 15,5 milliards d’euros par rapport à l’année 2018. Néanmoins, la progression de l’endettement a été moins rapidement que celle du produit intérieur brut (PIB) de notre voisin ibérique, ce qui lui a permis de réduire son rapport entre dette publique et PIB de 2,1 points, jusqu’à 95,5 % de la richesse nationale. Cette donnée permet au gouvernement de Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol) de remplir son contrat avec l’Union européenne (UE).

Il s’était en effet engagé à terminer l’année 2019 à 95,9 % de dette sur produit intérieur brut ou moins. Il s’agit du meilleur résultat dans le domaine pour notre voisin pyrénéen depuis 2007, dernière année au cours de laquelle le pays a enregistré un excédent budgétaire jusqu’à présent. Par ailleurs, ce rythme de réduction du rapport entre endettement et PIB est le plus rapide enregistré depuis 2015, année au cours de laquelle la reprise économique espagnole était déjà solidement entamée. La dette publique espagnole a dépassé les 100 % du produit intérieur brut du pays en 2014, avec 100,7 % précisément.

Source : https://www.elconfidencial.com/economia/2020-02-18/deuda-publica-espana-cierre-2019-95-5-pib_2459472/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s