Un plongeur explore le site des deux cents amphores romaines de la baie d’Alcudia, au large des îles Baléares (photographie : projet IASCM, EPV et El País)

C’est dans la baie d’Alcudia, au large de l’île de Majorque (îles Baléares), à une centaine de mètres environ au large de la côte, que se trouve un site archéologique romain qui n’a pas fini de livrer tous ses secrets. Y ont en effet été découvertes par hasard deux cents amphores antiques, aujourd’hui explorées dans le cadre du projet de Recherches archéologiques sub-aquatiques des Grottes de Majorque (Investigación Arqueológica Subacuática en las Cuevas de Mallorca, IASCM), qui est en charge de l’endroit depuis 1998. La datation des récipients trouvés dans les fonds marins a pu être réalisée par comparaison avec d’autres amphores romaines déjà retrouvées outre-Pyrénées.

Ce site, baptisé Fuente de Ses Aiguades, n’a pas encore été cartographié dans son ensemble avec précision et ce sera l’objet d’études postérieures, qui auront recours à d’autres types de technologies – comme la palynologie, les observations au microscope, l’étude de la céramique ainsi que l’analyse d’ossements animaux retrouvés aux côtés des récipients. L’accès à Fuente de Ses Aiguades n’est pas simple car il faut pénétrer dans une grotte sous-marine par un puits vertical naturel de six mètres de profondeur environ. La cavité en elle-même recèle une grande quantité d’eau douce avec une forte teneur en chlorures.

Source : https://elpais.com/cultura/2020/02/11/actualidad/1581425897_753734.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s