Le metteur en scène espagnol Alberto González Vergel (photographie : ABC)

L’on apprenait ce mercredi 12 février 2020 le décès à Gijón (Principauté des Asturies), à l’âge de 97 ans, du metteur en scène espagnol de renom Alberto González Vergel, qui était né à Rojales, dans la province d’Alicante (Communauté de Valence), le 10 décembre 1922. Après une formation en chimie, il décide de se lancer dans une carrière théâtrale, d’abord en tant qu’amateur. Il travaille d’abord dans sa commune natale avant d’intégrer le Théâtre espagnol universitaire (Teatro Español Universitario, TEU) de Murcie (Région de Murcie).

En 1949, il s’installe à Madrid, ville où décolle véritablement sa carrière professionnelle. Il met alors en scène de nombreuses pièces d’auteurs de diverses nationalités : Fin de partie, de l’Irlandais Samuel Beckett ; The Winslow Boy, du Britannique Terence Rattigan ; Le Long Voyage vers la nuit, de l’Américain Eugene O’Neill ; Inquisition, de l’Italien Diego Fabbri, etc. Pour la télévision publique espagnole (Televisión Española, TVE), il met en scène environ 500 pièces de théâtre dans les années 70 et 80. Professeur de rang universitaire au sein de l’École royale supérieur d’Art dramatique (Real Escuela Superior de Arte Dramático, RESAD) de Madrid, il reçoit plusieurs prix au cours de sa carrière et dirige le prestigieux Théâtre espagnol (Teatro Español) de la capitale de 1970 à 1976.

Source : https://www.abc.es/cultura/teatros/abci-muere-veterano-director-escena-alberto-gonzalez-vergel-202002131556_noticia.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s