Des militaires espagnols avec une tenue de protection biologique rapatrient un compatriote atteint du virus Ébola en 2014 (photographie : OkDiario)

Sur demande de la ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles (Parti socialiste ouvrier espagnol), l’Armée de l’Air de notre voisin ibérique a engagé sept millions d’euros de dépenses afin d’acquérir des équipements de protection individuelle (Equipos de Protección Individual, EPI) pour ses propres membres et ceux d’autres corps dépendant des forces armées. L’un des lots comporte des masques filtrants au charbon actif et des combinaisons de protection biologique conçus pour faire face à des niveaux de menace « graves et fatals ».

La commande de l’Armée de l’Air fait état en tout et pour tout de douze lots séparés qui devront offrir aux forces armées de notre voisin pyrénéen la possibilité d’agir dans le cas d’attaques biologiques ou de contamination et d’épidémies. Les combinaisons de protection, appelées trajes ou buzos en espagnol, ont la particularité d’être jetables après utilisation. Elles comportent notamment des lunettes spécifiques, des couvre-bottes ou encore des gants.

Source : https://okdiario.com/espana/defensa-gasta-7-millones-megacontrato-equipos-trajes-contra-riesgos-biologicos-fatales-5111950?utm_term=Autofeed&utm_campaign=ok&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1580538372

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s