Une infirmière prépare un bloc opératoire à l’Hôpital Saint-Jean-de-Dieu de Barcelone (Catalogne) – Photographie : EFE et El Confidencial)

Au cours des dernières décennies, l’un des grands bouleversements du marché du travail en Espagne a été l’entrée des femmes dans la vie active à un niveau jamais vu auparavant. En 2019, le pays a ainsi dépassé pour la première fois de son histoire les neuf millions d’actives occupées, selon les données de l’Enquête de Population active (Encuesta de Población Activa, EPA) fournies par l’Institut national des Statistiques (Instituto Nacional de Estadísticas, INE), organisme sis à Madrid. Une partie de ce contingent féminin est formé des membres du baby boom, car les femmes aujourd’hui âgées de 50 à 59 ans ont grandement augmenté leur taux d’activité depuis les années 70.

Dans cette tranche d’âge, il y a environ 20 ans, 45 % des femmes avaient un travail ou en cherchaient un (contre 86 % des hommes à la même époque). Aujourd’hui, le taux de femmes actives âgées de 50 à 59 ans a progressé jusqu’à 78 %. L’écart entre actifs et actives dans ce groupe s’est donc réduit de 75 % en à peine vingt ans. En 2019, il y avait dans tous les cas 370 000 femmes actives de plus qu’en 2008, date du début de la crise économique outre-Pyrénées. Outre-Pyrénées, un nombre non négligeable de femmes continue cependant à renoncer à son emploi ou à la recherche d’un travail pour se consacrer à sa famille.

Source : https://www.elconfidencial.com/economia/2020-01-29/empleo-trabajo-mujeres-ocupadas-nueve-millones_2431756/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s