Un contrôle de passeports à l’aéroport Adolfo-Suárez de Madrid-Barajas (photographie : EFE et El Confidencial)

Selon les données définitives du recensement municipal en continu (padrón continuo) publiées au mois de janvier 2020 par l’Institut national des Statistiques (Instituto Nacional de Estadísticas, INE), organisme sis à Madrid, il n’y a jamais eu autant d’étrangers vivant en Espagne qu’en 2019. Il représente en effet à l’heure actuelle 14,36 % des citoyens inscrits sur les listes municipales, soit approximativement un Espagnol sur sept. En termes absolus, ils sont désormais 6,75 millions à résider légalement outre-Pyrénées sur plus de 47 millions d’habitants. Il s’agit donc d’un record pour notre voisin ibérique, le précédent remontant à 2012, avec 14,3 % de la population totale.

La crise économique de 2008 et ses conséquences en termes de chômage ont fait partir un certain nombre d’étrangers et d’immigrés à partir de 2014, avant que la tendance ne s’inverse à compter de 2016. En 2018, le nombre d’étrangers inscrits au padrón continuo s’est accru de 5,7 %, soit la croissance la plus prononcée depuis 2009. La proportion des étrangers est particulièrement importante dans la Communauté de Madrid, sur le littoral méditerranéen (Catalogne, Communauté de Valence, Région de Murcie, Andalousie) et dans les deux grands archipels espagnols (îles Baléares et îles Canaries).

Source : https://www.elconfidencial.com/economia/2020-01-22/demografia-extranjeros-inmigracion-padron-espana_2423544/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s