L’Hôpital universitaire de la Vierge-de-la-Rosée, à Séville, Andalousie (photographie : José Manuel Pérez Cabo et El País)

Connu depuis environ une décennie, un traitement expérimental contre le SIDA a été récemment testé par l’Hôpital universitaire de la Vierge-de-la-Rosée de Séville (Andalousie) pour soigner le coronavirus originaire de Chine qui a provoqué une pandémie au mois de février dernier. Composée de lopinavir, de ritonavir et d’interféron bêta, cette thérapie a été employée sur un patient âgé de 62 ans, Miguel Ángel Benítez, qui présentait le premier cas de contagion interne à l’Espagne concernant le coronavirus.

Cette thérapie a déjà été testée avec succès sur d’autres pathologies de type respiratoire (comme le Syndrome respiratoire du Moyen-Orient) et ne présente donc pas de risque majeur pour la santé humaine. La combinaison entre lopinavir, ritonavir et interféron bêta a par ailleurs été validée depuis longtemps par le Ministère espagnol de la Santé, aujourd’hui dirigé par Salvador Illa (Parti socialiste ouvrier espagnol).

Source : https://elpais.com/sociedad/2020-02-28/un-farmaco-contra-el-sida-tiene-exito-en-la-cura-del-primer-contagio-por-coronavirus.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s