Une masse de graphite, un transistor à base de graphite et un distributeur de scotch (photographie : Wikipedia)

Remis tous les ans par la fondation du même nom depuis 1978, le prix Wolf récompense des chercheurs et techniciens dans toute une série de domaines : agriculture, art, chimie, mathématiques, médecine et physique. Décerné en Israël, il a couronné en cette année 2020 un physicien espagnol, Pablo Jarillo-Herrero, né à Valence (Communauté de Valence) en 1976. Il a reçu cette distinction aux côtés de son confrère canadien Allan H. Macdonald et du scientifique israélien Rafi Bistritzer. C’est le 11 juin que les trois chercheurs recevront leur prix au Parlement de l’État hébreu, tout comme les lauréats dans les autres catégories.

Macdonald, Bistritzer et Jarillo-Herrero ont été récompensés en raison de leur « travail théorique et expérimental pionnier sur le graphène bicouche tordu qui, entre autres choses, conduira à une révolution énergétique novatrice ». Titulaire d’une licence de physique à l’Université de Valence, Pablo Jarillo-Herrero a ensuite poursuivi ses études à l’Université de Californie (États-Unis d’Amérique) et a obtenu son doctorat à l’Université de Delft (Pays-Bas). Il est actuellement professeur à l’Institut de Technologie du Massachusetts (États-Unis d’Amérique).

Source : http://www.aurora-israel.co.il/el-fisico-espanol-pablo-jarillo-herrero-ganador-del-premio-israeli-wolf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s