La femme de lettres espagnole Ana Merino lors d’une conférence à Madrid, en 2018 (photographie : Kiko Huesca, EFE et El País)

Remis depuis 1944 par la maison d’édition Destino, rachetée par le groupe Planeta (sis à Madrid) en 1988, le prix Nadal est l’une des récompenses littéraires les plus prestigieuses en Espagne et son récipiendaire empoche également un chèque de 18 000 euros. Cette année, c’est la femme de lettres espagnole Ana Merino (née à Madrid en 1971) qui a été ainsi distinguée à Barcelone (Catalogne) pour son roman El mapa de los afectos (littéralement, La Carte des sentiments).

Cet ouvrage retrace les épisodes sentimentaux d’un village des États-Unis d’Amérique à travers le regard d’une institutrice. Par ailleurs, lors de la cérémonie de remise du prix Nadal de cette année, qui se déroulait le lundi 6 janvier dernier, une autre récompense venait distinguer la femme de lettres espagnole Laia Aguilar. Il s’agissait de la cinquante-deuxième édition du prix Pla de prose en catalan, dont le dévolu s’est porté cette année sur le roman Pluja d’estels (littéralement, Pluie d’étoiles).

Source : https://elpais.com/cultura/2020/01/06/actualidad/1578343889_898498.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s