Des ouvriers travaillent sur une chaîne de montage de l’usine SEAT de Martorell, dans la province de Barcelone, en Catalogne (photographie : El Mundo)

Sise à Martorell, dans la province de Barcelone (Catalogne), la firme automobile espagnole SEAT y détient par ailleurs sa principale usine au monde. Ces dernières années, cependant, l’entreprise souffre elle aussi des tensions causées par les autorités séparatistes catalanes et leurs soutiens dans la société. Le 18 octobre 2019, par exemple, une grève générale avait été convoquée par le gouvernement régional (Govern), ce qui avait entraîné la décision de fermer préventivement l’usine de Martorell.

Les manifestations violentes des semaines suivantes ont encore plus échaudé le président directeur général (PDG) de la compagnie possédée par le groupe automobile allemand Volkswagen, l’Italien Luca de Meo. La firme a par la suite été prise à parti par les indépendantistes, qui l’ont notamment accusée de « fascisme ». C’est pour faire face à de possibles nouveaux troubles en Catalogne que l’entreprise a prévu un plan de contingence qui viserait, en cas de remue-ménage dans la communauté autonome, à déplacer une partie de sa production de véhicules dans son usine de Landaben, quartier industriel de Pampelune (Navarre).

Source : https://www.elmundo.es/economia/macroeconomia/2020/01/07/5e11e1ee21efa0c4438b4635.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s