Le président régional galicien, Alberto Núñez Feijóo (Parti populaire – au centre), lors d’un acte électoral à Orense, en Galice (photographie : El País)

Afin d’éviter d’être « contaminé » par les élections régionales catalanes anticipées, qui doivent avoir lieu cette année, ainsi que l’a annoncé le président régional de la Généralité de Catalogne, Joaquim Torra (Parti démocrate européen de Catalogne), le président régional du Pays basque, Íñigo Urkullu (Parti nationaliste basque), a officiellement annoncé ce lundi 10 février 2020 que les élections régionales de la communauté autonome se dérouleraient elles aussi de façon anticipée, le dimanche 5 avril prochain. L’objectif pour le PNV est de reste au pouvoir à Vitoria (province d’Alava, Pays basque), notamment face aux séparatistes de gauche de Bildu.

Dans la foulée, le président régional de la Junte de Galice, Alberto Núñez Feijóo (Parti populaire), a annoncé que les élections régionales galiciennes seraient elles aussi anticipées et se tiendraient également le 5 avril 2020. Son objectif est de rester au pouvoir pour un quatrième mandat consécutif – une tâche envisageable mais qui sera ardue face à une gauche (Parti socialiste ouvrier espagnol, Podemos et Bloc nationaliste galicien) prête à en découdre dans la communauté autonome. Aussi bien au Pays basque qu’en Galice, l’actuelle législature devait prendre fin en octobre 2020.

Sources : https://www.elmundo.es/pais-vasco/2020/02/10/5e41490efdddff22718b459c.html et https://elpais.com/politica/2020/02/10/actualidad/1581352237_633464.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s