Un tronçon de la voie rapide espagnole A-5 (dite « autoroute de l’Estrémadure »), à hauteur de Talavera de la Reina, dans la province de Tolède, en Castille-La Manche (photographie : Wikipedia)

En 2019, 1 098 personnes ont perdu la vie sur les routes espagnoles, tous réseaux confondus, le tout dans 1 007 accidents enregistrés par les forces de l’ordre et les autorités sanitaires. Il s’agit d’un minimum historique pour l’Espagne, avec une diminution de 7,6 % par rapport à l’année 2018 – au cours de laquelle 1 188 personnes avaient trouvé la mort. Sur l’ensemble des victimes ayant perdu la vie après leur accident, 4 395 ont nécessité une hospitalisation, soit une chute de 3,8 % là aussi.

Les déplacements en véhicules ont pourtant augmenté outre-Pyrénées entre 2018 et 2019 (+ 2,5 %), tandis que le nombre desdits véhicules s’est accru de 2,2 % (soit 34,5 millions d’unités dans l’ensemble du parc automobile espagnol). Ajoutons qu’entre les deux années écoulées, 1,3 % de citoyens supplémentaires ont obtenu leur permis de conduire, pour un total de 27,2 millions de personnes. Notons enfin que l’Espagne a enregistré en 2019 une période continue de 37 jours sans aucune victime décédée en raison d’un accident de la route.

Source : https://www.elmundo.es/motor/2020/01/02/5e0dd37721efa0832e8b45d7.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s