Le président régional d’Estrémadure, Guillermo Fernández Vara (Parti socialiste ouvrier espagnol) – Photographie : RTVE

Selon les données de l’Enquête de Population active (Encuesta de Población Activa, EPA) fournies par l’Institut national des Statistiques (Instituto Nacional de Estadísticas, INE), organisme sis à Madrid, l’Espagne a vu en 2019 la création de 402 300 emplois. C’est ainsi que le taux de chômage outre-Pyrénées est enfin passé sous la barre des 14 % de la population active – 13,78 % pour être précis, soit 3,1 millions de demandeurs d’emploi environ. Mais la bonne nouvelle pour le gouvernement de Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol) a aussi un revers : si le dernier trimestre de l’année écoulée a été meilleur que prévu, la création d’emplois en 2019 montre un clair ralentissement du marché du travail.

Le nombre d’actifs occupés atteint désormais chez notre voisin ibérique 19,96 millions de personnes, en-dessous de l’objectif des 20 millions de citoyens que s’était fixé le chef de l’exécutif à l’été 2019. Par ailleurs, trois communautés autonomes expliquent l’essentiel de la création d’emplois outre-Pyrénées au quatrième trimestre de l’année dernière : l’Andalousie (35 000 postes de travail), les îles Canaries (49 100 emplois) et surtout la Communauté de Madrid (92 000 emplois). Dans le dernier cas, la région de la capitale a ainsi créé 85 % des emplois de tout le pays entre octobre et décembre 2019.

Ajoutons que dix communautés autonomes ont connu à la même période une destruction d’emplois : les îles Baléares (- 49 000), l’Aragon (- 3 900), la Cantabrie (- 4200), la Castille-et-León (- 1 100), la Castille-La Manche (- 1 900), l’Estrémadure (- 19 900), la Galice (- 9 700), la Région de Murcie (- 6 200), la Navarre (- 2 700) et La Rioja (- 600). Le président régional d’Estrémadure, Guillermo Fernández Vara (PSOE), a justement demandé un rendez-vous au président du gouvernement espagnol tant la situation lui semble préoccupante dans son autonomie.

Sources : https://www.elmundo.es/economia/macroeconomia/2020/01/28/5e2fe77ffc6c8349048b4643.html, https://www.larazon.es/madrid/20200128/nntnv3gb6bhqlpitnrt5pig4ym.html et https://www.elmundo.es/economia/macroeconomia/2020/01/28/5e302b36fdddff9ea78b464f.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s