Des serveurs au Centre des Superordinateurs de Galice, à Saint-Jacques-de-Compostelle (photographie : ECG et El Correo Gallego)

Une équipe de scientifiques venus de nombreux pays, réunis et financés par le Centre supérieur des Recherches scientifiques (Centro Superior des Investigaciones Científicas, CSIC) de Madrid, est parvenue pour la première fois à utiliser les technologies du laser afin de contrôler les mouvements des électrons dans un circuit métallique. L’on retrouve dans cette équipe des chercheurs espagnols qui ont ainsi contribué à manipuler ce type de circuits à des fréquences optiques ultrarapides.

Les résultats de leurs expériences ont été publiés dans la revue spécialisée britannique Nature. Comme l’a expliqué l’un des scientifiques espagnols engagés dans ce projet, Javier Aizpuru, également professeur à l’Université du Pays basque de Lejona (province de Biscaye), les implications de cette méthode sont nombreuses et se concentrent pour l’essentiel autour de l’amélioration de la rapidité des composants électroniques que nous utilisons aujourd’hui dans de nombreux dispositifs.

Source : https://www.elimparcial.es/noticia/208264/sociedad/investigadores-espanoles-aventuran-un-nuevo-paradigma-en-la-computacion.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s