Le président directeur général (PDG) de l’entreprise espagnole Sacyr, Manuel Manrique (photographie : Pablo Monge et Cinco Días)

C’est au sein du consortium SIS (également intégré par la firme italienne Fininc) que le géant espagnol des infrastructures et de l’urbanisme Sacyr, sis à Madrid, a obtenu le contrat d’exploitation de l’une des plus importantes autoroutes d’Italie méridionale, l’A3 – qui relie Naples (Campanie) à Reggio (Calabre). La multinationale madrilène s’est ainsi imposée face au géant italien Atlantia. Ce contrat inclut pour SIS l’obligation d’investir 390 millions d’euros dans les prochaines années en travaux divers sur l’infrastructure.

Le portefeuille lié à cette concession atteint les 2,7 milliards d’euros tandis que le résultat brut d’exploitation de l’autoroute est d’environ 1,4 milliard d’euros. C’est plus concrètement le tronçon entre Naples et Salerne (Campanie) qui sera exploité par Sacyr et son partenaire italien. Il mesure 56 kilomètres de longueur et voit passer chaque jour 170 000 véhicules. Construite en 1928, l’autoroute A3 a été cruciale dans le désenclavement de la Campanie et en particulier dans celui de la région du Vésuve, autour de Naples et Pompéi.

Source : https://cincodias.elpais.com/cincodias/2019/12/22/companias/1577032810_156922.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s