Le sportif espagnol Ander Mirambell, spécialiste de skeleton, lors d’une manche de la Coupe du Monde de sa discipline en 2019, à Saint-Moritz (Suisse) – Photographie : EFE et El Confidencial

C’est un sport minoritaire en Espagne, comme bien d’autres disciplines de glisse ou d’hiver : le skeleton, qui figure depuis 2002 et les Jeux olympiques d’hiver de Salt Lake City, dans l’Utah (États-Unis d’Amérique), au programme de cette compétition multisports, organise au mois de janvier 2020 son premier championnat d’Espagne. C’est sous l’égide de la Fédération espagnole royale des Sports de Glace (Real Federación Española de Deportes de Hielo, RFEDH) que les sportifs de notre voisin ibérique peuvent s’y inscrire, moyennant des frais de dossier de 90 euros.

Signe d’une discipline sportive encore méconnue en Espagne, son championnat national a lieu à l’étranger, plus précisément à Saint-Moritz, dans le canton des Grisons (Suisse). Y participe notamment le meilleur espagnol en skeleton, Ander Mirambell Viñas, né à Barcelone (Catalogne) en 1983. Il est devenu le premier Espagnol à concourir aux Jeux olympiques dans ce sport, à Vancouver (Canada) en 2010 et à Sotchi (Russie) en 2014. Très fier de ce premier championnat national organisé par son pays, Mirambell sacrifie sa participation à une manche du Championnat d’Europe, qui se tient à Sigulda (Lettonie).

Source : https://www.elconfidencial.com/deportes/2020-01-25/skeleton-ander-mirambell-campeonato-espana_2421867/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s