Des usagers d’un bureau pour l’emploi de la Communauté de Madrid (photographie : El Economista)

Selon de récentes déclarations de la Banque d’Espagne, organisme sis à Madrid et présidé par Pablo Hernández de Cos, le seuil de croissance du produit intérieur brut (PIB) nécessaire à la création d’emploi dans le pays aurait singulièrement diminué au cours des dernières années. L’institution affirme ainsi que de nouveaux postes de travail peuvent être créés outre-Pyrénées même si ladite croissance ne dépasse pas 1 %. Selon la Banque d’Espagne, la réforme du marché du travail mise en place par le gouvernement de Mariano Rajoy (Parti populaire) en 2012 est en partie à l’origine de ce phénomène.

De fait, selon Hernández de Cos, la création d’emploi en Espagne est plus dynamique aujourd’hui qu’elle ne l’était avant le début de la crise économique de 2008. Désormais, toujours en accord avec ses déclarations, le ralentissement de la conjoncture économique retombe majoritairement sur d’autres variables macro-économiques que la création de postes de travail. Une récession massive et prolongée serait donc moins dommageable à l’emploi outre-Pyrénées qu’auparavant.

Source : https://www.eleconomista.es/economia/noticias/10261811/12/19/Hecho-historico-en-el-mercado-laboral-Espana-seguira-creando-empleo-incluso-creciendo-menos-de-un-1.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s