Deux hommes âgés marchent dans une rue espagnole (photographie : La Razón)

Nous en avons déjà parlé à plusieurs reprises sur ce blog : l’Espagne traverse depuis de nombreuses années un « hiver démographique » causé par une combinaison fatale entre une fécondité en berne et un taux de mortalité qui descend sans cesse, ce qui favorise aussi le vieillissement de sa population. Selon la Fondation Bertelsmann, groupe allemand sis à Gütersloh (Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie), la population espagnole ayant l’âge de travailler va commencer à décroître à partir de 2025 en raison de ce phénomène.

Plus encore : d’après un rapport commandé par cette fondation auprès de l’Institut autrichien de Recherche économique (WIFO), le vieillissement des Espagnols pourrait entraîner une perte de 200 milliards d’euros sur le produit intérieur brut (PIB) du pays d’ici à 2050, soit 3 400 euros en moins par citoyen. L’impact économique serait également significatif pour des pays comme le Japon, l’Autriche, l’Allemagne, l’Italie et la France.

Source : https://www.larazon.es/economia/20191212/fn6gqd6xlzhqppmwufyahfygey.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s