Un artisan spécialisé dans la céramique travaille dans son atelier de Talavera de la Reina, dans la province de Tolède, en Castille-La Manche (photographie : IPCE, Ministère de la Culture et du Sport et El País)

Ce mercredi 11 décembre 2019, le conseil plénier du Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité de l’Organisation des Nations unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO, selon son sigle anglais, organisme sis à Paris, en France), réuni à Bogotá (Colombie), a choisi d’inclure la tradition de la céramique de qualité de Talavera de la Reina et Puente del Arzobispo, deux communes de la province de Tolède (Castille-La Manche). Il existe actuellement encore une quarantaine d’ateliers traditionnels de céramique (cerámica) dans les deux villes qui ont perpétué les processus techniques et créatifs originels.

Mais Talavera de la Reina et Puente del Arzobispo ne sont pas les seules villes incluses pour cette technique artisanale puisque, dans le même temps, les villes mexicaines de Puebla de Zaragoza (État de Puebla) et Tlaxcala de Xicohténcatl (État de Tlaxcala) ont été retenues pour les mêmes raisons. C’est vers la fin du XVIe siècle que le procédé de création de céramique traditionnelle s’est étendu à l’ensemble de la péninsule Ibérique ainsi qu’à l’Amérique espagnole. Avec cette nouvelle entrée au Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, l’Espagne compte quinze manifestations classées.

Source : https://elpais.com/cultura/2019/12/11/actualidad/1576073493_038731.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s