Le scientifique espagnol Pío del Río Hortega, spécialiste d’histologie (photographie : ABC)

Au cours de l’histoire, l’Espagne n’a obtenu que deux prix Nobel scientifiques, tous deux en médecine ou physiologie : Santiago Ramón y Cajal (1852-1934), en 1906, et Severo Ochoa (1905-1993) en 1959. Avant 1969, aucun Espagnol n’a même été nommé pour le prix Nobel de physique ou de chimie. En revanche, quatre chercheurs originaires de notre voisin ibérique ont été nommés dans la liste de ceux qui pouvaient décrocher un prix Nobel de médecine ou de physiologie :

  • Jaime Ferrán y Clúa (1851-1929), découvreur de vaccins contre le choléra, le typhus et la tuberculose ;
  • José Gómez Ocaña (1860-1919), spécialiste d’endocrinologie ;
  • Augusto Pi Suñer (1879-1965), qui a beaucoup travaillé sur les récepteurs chimiques du corps humain ;
  • et Pío del Río Hortega (1882-1945), qui est l’un des pères des études sur la microglie.

Source : https://www.abc.es/ciencia/abci-espanoles-pudieron-ganar-nobel-y-no-consiguieron-201912102018_noticia.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s