Le tunnel ferroviaire du Perthus, à la frontière entre France et Espagne (photographie : Toni Ferragut et El País)

Reliant la ville espagnole de Figueras, située dans la province de Gérone (Catalogne), et la commune française de Perpignan (chef-lieu des Pyrénées-Orientales), le tunnel ferroviaire à grande vitesse du Perthus (El Pertús en espagnol et en catalan) voit passer à peine quatorze trains par jour en décembre 2019. Durant l’été, ce nombre peut monter jusqu’à dix-sept convois journaliers, un chiffre cependant très inférieur aux prévisions – et à ce qu’il faudrait pour réduire le flot de camions qui traverse chaque jour la frontière franco-espagnole par l’Est (12 000 environ).

La majeure partie de ces trains transportent d’ailleurs des voyageurs et sont exploités par la SNCF ou son partenaire espagnol, la RENFE. Le manque de passage a poussé la société franco-espagnole TP Ferro, qui exploitait l’infrastructure, à faire faillite en 2016. Elle a été remplacée par la société Línea Figueras-Perpignan, gérée conjointement par SNCF Réseau et son équivalent de l’autre côté des Pyrénées, ADIF. Pour certains ingénieurs et spécialistes du ferroviaire, la construction de ce tunnel est arrivée trop tôt, près de quinze ans avant la libéralisation du transport ferroviaire de passagers.

D’ici à 2026, l’achèvement du Couloir méditerranéen (Corredor Mediterráneo) dans le Sud de l’Espagne devrait permettre de renforcer l’interconnexion franco-espagnole de gagner en utilité et en fréquentation. Surtout, d’ici à 2021 ou 2022, la troisième voie du tronçon entre Martorell et Castellbisbal, dans la province de Barcelone (Catalogne), devrait être posée, ce qui facilitera les liaisons vers la France. Environ 2 milliards d’euros ont été investis par le gouvernement espagnol de Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol) dans cette infrastructure au cours de la dernière année et demie.

Source : https://elpais.com/economia/2019/12/10/actualidad/1575979157_716598.html

2 réflexions sur “Le tunnel ferroviaire franco-espagnol du Perthus, un échec très cher payé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s