L’île du Congrès, située dans l’archipel espagnol des Zaffarines, en mer Méditerranée (photographie : Commandement général militaire de Melilla)

En 1924, l’écrivain et philosophe espagnol Miguel de Unamuno (1864-1936), l’une des sommités intellectuelles de son temps, est déporté sur l’île de Fuerteventura, dans la province de Las Palmas de Grande Canarie (îles Canaries) par le dictateur Miguel Primo de Rivera (1923-1930), qui ne supporte pas l’opposition de ce penseur à son régime. Unamuno choisit ensuite l’exil volontaire à Paris (France), en 1926, tandis que quatre de ses compagnons sont déportés sur l’île du Congrès (Isla del Congreso), en plein archipel espagnol de Zaffarines, en mer Méditerranée.

Il s’agit du journaliste et conservateur Francisco de Cossío (1887-1975), de l’étudiant en droit Salvador María Vila, de l’écrivain Arturo Casanueva et de l’avocat pénaliste Luis Jiménez de Asúa (1889-1970). Sur place, les quatre hommes improvisent un petit monument en hommage à Miguel de Unamuno et y enterrent un petit message de soutien. À la fin de cette année 2019, le détachement (Tercio) du Grand Capitaine (Gran Capitán) de la Légion espagnole (Legión Española) a entamé des travaux de recherche de ce tumulus.

Source : https://www.abc.es/cultura/abci-legion-emprende-busqueda-monumento-unamuno-erigido-deportados-chafarinas-201912080134_noticia.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s