Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol), au Congrès des députés, à Madrid, à l’issue de sa réélection à la tête du gouvernement (photographie : AP et El País)

Quasiment deux mois après les élections générales anticipées du dimanche 10 novembre 2019 et au bout de près de dix mois de blocage parlementaire, l’Espagne s’est enfin dotée, ce mardi 7 janvier 2020, d’un gouvernement de plein exercice avec la confirmation au poste de chef de cabinet de Pedro Sánchez (Parti socialiste ouvrier espagnol). Cette victoire à la Pyrrhus a cependant été chèrement payée par la formation sociale-démocrate et, plus largement, par l’Espagne avec d’énormes concessions pour le moins inquiétantes à l’égard des partis séparatistes basques et catalans.

Ont voté pour Pedro Sánchez (167 voix) :

  • le PSOE ;
  • Podemos ;
  • le Parti nationaliste basque (PNV) ;
  • Más País-Engagement ;
  • Nueva Canarias ;
  • le Bloc nationaliste galicien (BNG) ;
  • et Teruel Existe.

Se sont abstenus (18 sièges) :

  • la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) ;
  • et Bildu.

Ont voté contre (165 voix) :

  • le Parti populaire (PP) ;
  • Vox ;
  • Citoyens (Cs) ;
  • Ensemble pour la Catalogne (JxC) ;
  • la Candidature d’Unité populaire (CUP) ;
  • l’Union du Peuple navarrais (UPN) ;
  • la Coalition canarienne (CC) ;
  • Forum Asturies ;
  • et le Parti régionaliste de Cantabrie (PRC).

C’est désormais au premier gouvernement de coalition, formé du PSOE et de Podemos, de la démocratie espagnole actuelle de se mettre en branle.

Source : https://elpais.com/politica/2020/01/07/actualidad/1578382922_404144.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s