Le président régional catalan Joaquim Torra (photographie : EFE et ABC)

Ce vendredi 3 janvier 2020, l’Assemblée électorale centrale espagnole (Junta Electoral Central) a décidé de la destitution du président régional catalan, Joaquim Torra, de son siège de député au Parlement régional (Parlament) et donc de celui de président de la Généralité. Torra avait en effet été condamné en première instance à la fin de l’année 2019 par la Cour supérieur de Justice de Catalogne (Tribunal Superior de Justicia de Cataluña, TSJC) pour avoir refusé la nécessaire neutralité des administrations publiques espagnoles en avril dernier, lors de la campagne des élections générales anticipées du 28 avril.

Le TSJC avait prononcé à son encontre une peine d’inéligibilité d’un an et demi devant entraîner son départ du palais Saint-Georges (siège de la Généralité de Catalogne, à Barcelone). La décision de la JEC a évidemment été très défavorablement accueillie par les partisans du sécessionnisme catalan et tous leurs alliés au sein de la gauche nationale espagnole. A priori, le vice-président de la Généralité, Pere Aragonès (Gauche républicaine de Catalogne, ERC), devrait être le successeur de Quim Torra (Ensemble pour la Catalogne, JxCAT).

Source : https://www.abc.es/espana/abci-inhabilita-torra-202001031815_noticia.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s