Des chantiers navals à El Ferrol, dans la province de La Corogne, en Galice (photographie : Alamy et El Economista)

À l’origine, le grand constructeur naval espagnol Navantia, dont le siège se trouve à Madrid, et son partenaire allemand, la firme Siemens, avaient prévu de bâtir un Centre d’Excellence du Secteur naval (Centro de Excelencia del Sector Naval, CESENA) dans la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle, capitale de la Galice, Finalement, des sources venant de la compagnie espagnole ont confirmé aux médias espagnols que cette infrastructure cruciale serait construite plus au Nord, dans le port d’El Ferrol (province de La Corogne), déjà connu pour ses importants chantiers navals.

Le CESENA doit servir d’appui au projet de construction des futures frégates F-110 achetées par la Marine espagnole – et c’est précisément dans les chantiers de la ria d’El Ferrol que de tels bâtiments doivent être mis au point. L’opposition des habitants et secteurs économiques concernés à El Ferrol face au choix initial de Saint-Jacques-de-Compostelle a eu raison de Navantia et Siemens, qui se sont finalement reportés sur la cité portuaire.

Source : http://www.diariodevalderrueda.es/texto-diario/mostrar/1639889/espana-lidera-compra-carbon-extranjero-cerrar-minas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s