Le compositeur espagnol Fernando Buíde devant des affiches de son opéra « A amnesia de Clío » (photographie : Mairie de Saint-Jacques-de-Compostelle et ABC)

Fruit d’un travail de deux ans d’écriture à partir d’un texte du dramaturge espagnol Fernando Epelde, l’œuvre A amnesia de Clío (littéralement, L’Amnésie de Clio) est devenue le 10 novembre 2019 le deuxième opéra en galicien a été créé dans le monde. Pour le composer, Fernando Buíde a reçu le soutien de divers organismes comme la Junte de Galice, dirigée par Alberto Núñez Feijóo (Parti populaire) ; la mairie de Saint-Jacques-de-Compostelle ; la députation de La Corogne ; ou encore la banque BBVA, sise à Bilbao (province de Biscaye, Pays basque).

Buíde a également pu compter sur le parrainage de Paul Daniel, directeur de la Philharmonie royale de Galice, et son opéra été créé à Saint-Jacques-de-Compostelle avant d’être joué dans deux autres villes galiciennes : La Corogne et Orense. Fernando Buíde suit ainsi les traces de Juan Durán, compositeur du premier opéra en galicien de l’histoire, baptisé O Arame (littéralement, Le Fil de fer). Docteur suite à ses études à l’Université de Yale, dans le Connecticut (États-Unis d’Amérique), Fernando Buíde est aujourd’hui pensionnaire de l’Académie espagnole de Rome (Italie).

Source : https://www.abc.es/espana/galicia/abci-milagro-estrenar-opera-contemporanea-lengua-gallega-201910301132_noticia.html?vca=rrss&vmc=abc-es&vso=tw&vli=cm-cultura

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s