Le juge de la Cour suprême espagnole Manuel Marchena (à droite) – Photographie : Emilia Gutiérrez et La Vanguardia

Ce mercredi 30 octobre 2019, le juge Manuel Marchena a été réélu par le Conseil général du Pouvoir judiciaire (Consejo General del Poder Judicial, CGPJ) pour un mandat de cinq ans à la tête de la chambre pénale de la Cour suprême (Tribunal Supremo, TS). Manuel Marchena est devenu célèbre dans toute l’Espagne ces dernières années en raison du rôle central qu’il a joué dans le procès des anciens dirigeants séparatistes catalans. Il a obtenu dix-neuf votes en sa faveur contre deux votes blancs, Enrique Lucas et Concha Sáez.

De fait, sa réélection à la tête de la chambre pénale de la Cour suprême ne faisait aucun réel doute ces derniers mois. Son professionnalisme durant ledit procès a été souligné par de nombreux médias et responsables politiques. Manuel Marchena doit désormais affronter un problème qu’il a lui-même exposé au CGPJ : le déficit de magistrats au sein de la chambre pénale du TS, qui pourrait retarder une éventuelle extradition de l’ancien président de la Généralité de Catalogne Carles Puigdemont depuis la Belgique.

Source : https://www.lavanguardia.com/politica/20191030/471289668288/juez-manuel-marchena-reelegido-presidente-sala-penal-ii-tribunal-supremo-proces-cataluna.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s