Le château des comtes d’Orgaz, dans la province de Tolède, en Castille-La Manche (photographie : Wikipedia)

Située dans la province de Tolède (Castille-La Manche), la commune d’Orgaz, peuplée d’environ 2 600 habitants, a vu une vaste équipe archéologique travailler sur son territoire ces derniers mois afin de mettre au jour une imposante cité wisigothique. Environ 6 000 chercheurs venus du reste de l’Espagne ainsi que du Royaume-Uni et d’Allemagne ont ainsi creusé du côté du hameau d’Arisgotas pendant près de trois ans. Les habitants savent qu’il existe un site historique sur place depuis longtemps mais l’on a longtemps cru qu’il s’agissait d’une « simple » église.

En réalité, c’est tout un complexe urbain qui se cachait sous le sol. Cette ville était entourée de murailles et de tours érigées vers le VIIe siècle de notre ère à 30 kilomètres environ de Tolède, capitale des Wisigoths en péninsule Ibérique. Cet ensemble urbain comprenait des palais, des lieux de culte, des habitations, des canalisations, des zones agricoles et des magasins. C’est l’Espagnol Jorge Morín qui dirige les travaux d’excavation et il n’hésite pas à comparer la cité wisigothique d’Orgaz à celle de Recópolis, construite sur le site de l’actuelle commune de Zorita de los Canes (province de Guadalajara, Castille-La Manche).

Source : https://elpais.com/cultura/2019/10/15/actualidad/1571132594_958206.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s