L’administrateur culturel espagnol Ernesto Escapa (photographie : El Correo de Burgos)

L’on apprenait ce vendredi 18 octobre 2019 le décès à Valladolid (Castille-et-León), à l’âge de 65 ans, du grand homme de culture espagnol Ernesto Escapa Gutiérrez, qui était né dans la communauté autonome, à Carrocera (province de León, Castille-et-León), le 12 février 1954. Homme aux multiples casquettes, il était à la fois éditeur, critique littéraire et journaliste. Amoureux de sa région d’origine, il a contribué à la faire connaître à l’ensemble des Espagnols.

Il a collaboré à de nombreux journaux ou revus comme Informaciones, Pueblo, El País, Triunfo, Reseña, Índice, Mundo joven et La estafeta literaria. En 1973, il reçoit le Prix national du Roman universitaire pour l’ouvrage Legado de sombras (littéralement, Héritage d’ombres). Aux côtés d’une équipe fidèle, il a rédigé le volume La cultura española durante el franquismo (littéralement, La Culture espagnole durant le franquisme) en 1977. Il a enfin été responsable du premier Congrès sur la Littérature contemporaine de Castille-et-León, qui s’est tenu en 1985.

Source : https://www.elnortedecastilla.es/culturas/muere-ernesto-escapa-20191018082644-nt.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s